Coupes africaines interclubs – CAF : Les différents scénarios pour boucler les compétitions

Coupes africaines interclubs – CAF : Les différents scénarios pour boucler les compétitions

La Confédération africaine de football envisage différents scénarios pour boucler les demi-finales et finales des Coupes d’Afrique de clubs (Ligue des Champions et Coupe de la Confédération) 2019-2020 en août ou en septembre.

La CAF espère encore pouvoir reprendre ses compétitions cet été, et ce après plusieurs mois d’arrêt lié au coronavirus.
Au terme des réunions tenues mardi par la commission des clubs et celle médicale, il a été décidé de mettre en place une «feuille de route pour la reprise» de ces deux compétitions.
Dans le premier scénario, les demi-finales Raja Casablanca/Zamalek et Wydad Casablanca/Al Ahly en C1, ainsi que Pyramids FC-Horoya et RS Berkane-Hassania Agadir en C2, auraient lieu du 31 juillet au 2 août (matchs aller), puis du 7 au 9 août (matchs retour). Dans ce cas de figure, la finale de la Ligue des Champions se tiendrait alors le 28 août et celle de la Coupe de la Confédération le 23. La deuxième éventualité propose des demi-finales aller qui auraient lieu du 4 au 6 septembre et une manche retour prévue du 11 au 13 septembre, tandis que la finale de Coupe de la Confédération se disputera le 23 septembre et celle de la Ligue des champions le 25 septembre.

Quelle que soit l’option retenue, la CAF souligne qu’il sera évidemment impossible de débuter les éditions suivantes (2020-2021) en août comme c’est le cas d’habitude (un coup d’envoi en octobre semble beaucoup plus réaliste). Son administration propose donc plusieurs solutions pour achever les deux compétitions en mai 2021.

Première idée, supprimer le tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, qui oppose les équipes ayant franchi le premier tour à celles qui ont été éliminées au premier tour de la Ligue des champions. «Cependant, cela risque d’affaiblir la Coupe de la Confédération», estime le document. Deuxième possibilité, supprimer les quarts de finale des deux compétitions. Les phases de groupes seraient certes maintenues, mais seuls les premiers de chacun des quatre groupes de quatre seraient qualifiés. Ils iraient ainsi directement en demi-finales.
Troisième possibilité – largement inspirée de ce qui se pratique dans d’autres sports collectifs – un «final four» serait organisé dans un seul et même pays. Enfin, si la CAF décide de disputer malgré tout ses compétitions interclubs 2020-2021 dans le même format que d’habitude, il faudra sans doute organiser les finales en juin au plus tôt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *