Sports

Eliminatoires africaines Mondial-2026: Maroc-Congo aura bien lieu

© D.R

Menaçant de déclarer forfait, les joueurs du Congo ont finalement accepté de faire le déplacement à Agadir après un bras de fer avec la Fecofoot.

La rencontre opposant le Maroc au Congo pour le compte de la 4ème journée de la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 a été accompagnée par une série d’événements et de surprises.
Bien avant cette rencontre, le Congo avait déclaré forfait pour le match de la 3e journée des éliminatoires face au Niger. Une décision à travers laquelle le ministre des sports congolais voulait exprimer son désaccord pour la tenue de la rencontre à Kinshassa au lieu de Brazzaville.
Un nouveau forfait des Congolais serait synonyme sans doute de disqualification. Pourtant, cela pendait au nez ! Cette fois-ci, la raison d’un éventuel forfait était d’ordre «financier». Confrontés à des problèmes de financement, les joueurs avaient menacé de ne pas se rendre au Maroc.
Ayant sérieusement brandi la menace d’un deuxième forfait parce qu’il leur était demandé de financer eux-mêmes leur billet retour, outre l’éviction de quatre membres du staff habituel, remplacés par des membres extérieurs à la Fédération Congolaise de Football (Fecofoot), et l’annulation d’une rencontre avec le président de la république pour apaiser les tensions, les Diables Rouges ont finalement eu gain de cause.
Selon le compte «Joueurs Congolais», «après avoir vu l’engouement médiatique que le refus des joueurs a causé, la Fecofoot a décidé d’autoriser les membres du staff qui étaient interdits de voyager avec l’équipe d’y aller. De plus, la présidence s’en est mêlée et s’est occupée des frais manquants».
Réconfortés par cette «première victoire», les Diables Rouges se rendent au Maroc avec l’ambition de rattraper les points perdus.
Pour les Lions de l’Atlas, cette rencontre sera l’une des plus compliquées en raison de la situation de l’adversaire du soir, sommé de soigner son classement dans le groupe E. La sélection nationale a elle aussi besoin de la victoire pour prendre de la distance et filer droit vers la qualification. Lors de la précédente journée, Ghanem Saiss et ses coéquipiers ont réalisé l’essentuel face à la Zambie (2-1).
« On a fait un match correct pour gagner les trois points à domicile. Marquer deux buts à domicile est important, mais il faut admettre que les qualifications sont devenues difficiles », a reconnu l’entraîneur Walid Regragui lors de la conférence de presse. Malgré la victoire, la rencontre fut marquée par un niveau de jeu en deçà des attentes. Un manque d’efficacité offensive et une certaine fébrilité dans la défense, ont soulevé des interrogations. « Je suis inquiet pour le but encaissé. On a un peu le doute de la dernière CAN. C’est ce genre de matchs qui vont nous aider à progresser. Je sais que la prestation ne satisfait pas tout le monde, mais la réponse se fera sur le terrain », a-t-il analysé, relevant que le staff technique se penchera sur ce volet pour que les joueurs gardent le même niveau de concentration. S’agissant du prochain match face au Congo, Regragui a affirmé que la victoire est primordiale pour rester en tête du groupe.
« Contre le Congo, l’essentiel est de s’imposer. Nous respectons cette équipe et ferons le maximum pour hisser notre niveau. On tentera de corriger les erreurs commises lors de ce match », a-t-il ajouté.
Leader du groupe E avec six points, récoltés en deux rencontres, le Maroc aura pour objectif d’atteindre les 9 points et distancer ainsi ses poursuivants directs.

Articles similaires

Sports

Presse sportive: La MDJS et l’AMPS actualisent leur partenariat

L’actualisation de la convention de partenariat entre l’Association Marocaine de la Presse...

Sports

Le Brésil tenu en échec par les Etats-Unis avant la Copa América

Le Brésil a été tenu en échec 1-1 par les Etats-Unis mercredi...

Sports

Décès de Jerry West, figure emblématique de la NBA

Jerry West, joueur et dirigeant emblématique de la NBA, est décédé mercredi...

Sports

Les arbitres expliqueront leurs décisions au public dans les stades

Toutes les décisions arbitrales prises avec l’assistance vidéo seront expliquées en temps...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux