Jeux africains : Un pari sportif réussi en seulement 8 mois

Jeux africains : Un pari sportif réussi en seulement 8 mois

L’on retiendra de 2019 que le Royaume a réussi le pari de l’organisation des 12èmes Jeux africains initialement prévus en Guinée Equatoriale.

Ce grand événement, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a rassemblé une cinquantaine de pays africains qui ont participé, à travers 6.500 champions, en 26 jeux. Des chiffres grandioses. En détail, ce sont 2.000 volontaires, 2.000 officiels et 12.000 participants qui ont pris part à l’événement préparé par le Maroc en un temps record de 8 mois après une 11ème édition au Congo. Pour les gérer, le Maroc a mené un travail sur les infrastructures sportives et la formulation des règlements des jeux avec les fédérations pour leur donner une dimension olympique doublée de celle politique de par le retour du Maroc à l’Union africaine. Et ce n’est pas tout. Les équipements sportifs acquis pour les jeux qualificatifs au nombre de 17 sont restés chez les fédérations nationales pour qualifier les sportifs nationaux. Mieux encore, c’est pour la première fois que ce nombre de jeux est qualificatif. Des éléments qui ont fait que les Jeux africains soient professionnels sur terre marocaine.

En détail, ces jeux se sont déroulés à Rabat, Salé, Casablanca, El Jadida et même Benslimane. Pour faciliter le déplacement des participants, une dizaine de kilomètres séparait le site d’hébergement de l’Université internationale de Rabat, qui dédie également un village africain de jeux à l’événement, de l’ensemble des installations destinées à l’entraînement et la compétition. De plus, le site du complexe sportif Prince Moulay Abdallah a abrité les compétitions d’athlétisme. Aussi  le club des cheminots a vibré au rythme de balles de tennis lors de cette manifestation. A son tour, la salle Moulay El Hassan a abrité des compétitions de tennis. A Salé, 4 disciplines ont été programmées. Entre autres, la salle Bouazzaoui a été animée par le volley-ball. Quant au Centre national des sports Moulay Rachid, il a reçu des champions en tir à l’arc entre autres. Quant à la salle omnisports à El Jadida, elle a servi de bonne piste pour les sports de lutte. A Benslimane, le VTT a élu domicile et le football a caressé le green du stade Mansouria. En outre, deux zones ont été dédiées aux fans de sport, notamment la place de l’OLM Souissi où le public a pu jouer et rencontrer des professionnels de sport.

Au-delà de cette organisation, le Maroc a récolté 109 médailles au total dont 31 en or, 32 en argent et 46 en bronze. Les Marocains ont notamment brillé en sports de combat lors de ces jeux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *