La 31ème édition du Marathon international de Marrakech ce dimanche : Plus de 13.000 athlètes de 75 pays au départ

La 31ème édition du Marathon international de Marrakech ce dimanche : Plus de 13.000 athlètes de 75 pays au départ

La grand-messe du Marathon international de Marrakech (MIM) est de retour. Des athlètes venus du monde entier se donnent rendez-vous à cette 31ème édition, après avoir fait sensation en collectant un maximum d’étoiles l’année dernière et pendant les éditions précédentes. Le MIM s’invite le 26 janvier 2020 avec un programme artistique des plus alléchants au sein de son village.

Le Professeur Mohamed Knidiri, directeur du Marathon et président de l’association (AGA) organisatrice, déclare que plus de 1.500 athlètes venant des quatre coins de la planète sont déjà inscrits, annonçant aussi la participation de Hicham Laqouahi, athlète marocain qui détient un chrono de 2h 08mn 35s et citant par la même occasion que cette 31ème édition est une école de promotion et de lancement des athlètes nationaux. Cet évènement sportif d’envergure est aussi le plus important sur le plan africain puisqu’il figure sur l’échiquier mondial grâce au chrono record de 2h06mn35s déjà enregistré par le Kényan Stephan Tum en 2013.

Cette 31ème édition est traditionnellement entendue comme un fait socio-économique identitaire doté d’un capital d’efficience productive et d’efficacité non seulement sportive, mais surtout socio-humanitaire qui représente un réservoir de symboles et de métaphores que ses organisateurs aiment à convoquer. Le MIM constitue en effet un certain potentiel pédagogique dans lequel l’Association le Grand Atlas organisatrice puise son vocabulaire, ses croyances ainsi que ses propres techniques de formation et de développement et met en évidence le rôle de sa communication événementielle en matière de motivation interne et de cohésion sociale.

La principale qualité de cet évènement réside dans son potentiel incessant de renouvellement, de changement et de reconnexion avec aussi bien le public que les différents participants nationaux et internationaux. Le comité d’organisation apporte pour cette 31ème édition, une capacité unique de créativité, d’idée et de savoir faire au service des sponsors et partenaires, ainsi qu’au public par une stratégie améliorée, ainsi qu’un certain développement d’alliances, renforçant les liens déjà existants par une très forte présence médiatique à travers le monde qui complète son rayonnement mondial et celui de tous ses accompagnateurs.

M. Knidiri souligne que «ceci s’insère dans une véritable démarche professionnelle et une coordination de véritable pilotage évolutif, de tous les supports de communication nécessaires qui véhiculent une image de marque des logos de l’ensemble de nos partenaires qui confortent et soutiennent le MIM depuis tant d’années déjà».

Cette 31ème édition du MIM, placée sous le Haut patronage de SM le Roi, opte pour le choix d’une stratégie d’orientation très participative au niveau socio-économique et touristique en particulier pour la ville de Marrakech et en général pour l’ensemble du Maroc, qui marque la différence de cet évènement d’envergure puisque c’est le plus grand Marathon du Royaume, doté de stratégies d’orientation participative à travers ses différentes activités ludiques et citoyennes sous le thème écologique de la protection de l’environnement : «Protégeons notre environnement».

Les organisateurs ont mis en place des solutions pour réduire la consommation d’énergie, développer le recyclage des déchets et plus globalement maîtriser l’impact environnemental de la course, la nécessité d’une mobilisation générale pour lutter contre la pollution et l’embouteillage dont souffre la cité ocre nichée au pied des montagnes du Grand Atlas.

Par Zohra J.W.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *