Accueil Sports La Croatie de Modric relancée avec la manière
Sports

La Croatie de Modric relancée avec la manière

Après une première sortie insipide, la Croatie de Luka Modric, vice-championne du monde, a bel et bien relancé son Mondial en dominant très facilement et avec la manière dimanche le Canada (4-1), deuxième équipe éliminée après le Qatar, grâce notamment à un doublé d’Andrej Kramaric. Le nul concédé d’entrée face au Maroc par la sélection croate (0-0) avait suscité quelques inquiétudes mais celles-ci ont été très vite balayées et les troupes de Zlatko Dalic peuvent désormais se projeter avec un moral regonflé vers le choc du groupe F contre la Belgique, qui sera décisif jeudi pour la qualification en huitièmes de finale.

Une confrontation que les finalistes de la dernière édition, désormais en tête de leur poule, aborderont avec un avantage psychologique certain par rapport aux Diables Rouges, guère vaillants et en grand danger après leur défaite face au Maroc.
Sans inspiration et sans jus mercredi dernier, Modric et ses coéquipiers se sont enfin réveillés même si le début de rencontre et l’ouverture du score d’Alphonso Davies dès la 2e minute de jeu pouvaient faire craindre le pire.

C’est le titre de la boite
Les troupes de Zlatko Dalic peuvent désormais se projeter avec un moral regonflé vers le choc du groupe F contre la Belgique, qui sera décisif jeudi pour la qualification en huitièmes de finale.

Mais ce premier but de l’histoire des «Canucks» en Coupe du monde a paradoxalement fouetté l’orgueil des Croates qui ont su patiemment résister à la furia des véloces canadiens avant de punir une défense trop limitée à ce niveau grâce à Kramaric (37e, 70e), Marko Livaja (44e), titularisé à la place de Nikola Vlasic, sorti blessé contre les Lions de l’Atlas, et Lovro Majer (90e+4). Une fois les ardeurs canadiennes calmées, la Croatie a pu jouer à son rythme, avec Modric en métronome et bien plus à son avantage que lors du premier acte, aidé au milieu par Mateo Kovacic, très tranchant. Le Ballon d’Or 2018, qui dispute à 37 ans sa quatrième phase finale, a même été à deux doigts de se muer en passeur sur un service en or gâché par Kramaric (54e), également à deux doigts du triplé en fin de match (79e). «C’est un moment particulier, a expliqué l’attaquant d’Hoffenheim. Un doublé en Coupe du monde, ça n’arrive pas tous les jours. C’est un sentiment incroyable. C’est aussi une victoire très importante pour l’équipe. Rien n’est fini, on a encore un match contre la Belgique, qu’on doit bien préparer». Le sélectionneur croate Zlatko Dalic a de son côté salué «un match extraordinaire».

Articles similaires

Des navettes gratuites pour les supporters à Tanger

Pour faciliter le déplacement des supporters, et à l’occasion de l’ouverture du...

Ce que signifie l’emblème de la Coupe du monde des clubs

L’emblème de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au...

Une édition de tous les records

Un plateau relevé et une édition plus ouverte que jamais avec une...

Le Real Madrid vise un cinquième sacre

Le Real Madrid, tenant du titre de l’UEFA Champions League, va entamer...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux