Accueil Sports La presse internationale met en exergue le succès du Maroc face à la Belgique
Sports

La presse internationale met en exergue le succès du Maroc face à la Belgique

Plusieurs journaux et sites d’informations internationaux ont mis en exergue, lundi, la grande victoire des Lions de l’Atlas contre les «diables» belges pour le compte de la deuxième journée du groupe F de la Coupe du monde Qatar 2022.

Le quotidien sud-africain «The Citizen» écrit que le Maroc a mis en péril les espoirs de la Belgique en Coupe du monde après les buts d’Abdelhamid Sabiri et de Zakaria Aboukhlal qui ont assuré un triomphe mérité à la sélection marocaine de football, dimanche à Doha. «La Belgique a glissé face au Maroc lors de son deuxième match du Mondial de Qatar, produisant une autre performance insipide après sa victoire chanceuse lors du match d’ouverture contre le Canada», souligne le journal. La publication signale également que des dizaines de milliers de supporters marocains ont été présents pour encourager leur équipe nationale dans un stade archicomble.
En Israël, des journaux et des sites israéliens ont eux aussi mis en avant la victoire de la sélection nationale. Ainsi, le journal «Israel Hayom» écrit dans un article sur son site que le Maroc «n’a pas fait de concessions face à la décevante équipe de Roberto Martinez».
Pour sa part, le journal «Haaretz» souligne que le Maroc a bien joué et battu la Belgique avec deux buts. Le journal a noté que les Lions de l’Atlas ont joué avec combativité et ont pris le dessus sur la Belgique grâce aux coups de pied arrêtés.
Au lendemain du match qui a opposé le Maroc et la Belgique, la presse belge tance sévèrement des Diables rouges «impuissants et décevants», battus logiquement par les «vaillants» Lions de l’Atlas.
Les commentateurs n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère, critiquant une équipe belge pétrie de talents, mais qui manque cruellement d’engagement et de combativité. Un constat qui, selon eux, n’enlève rien à la supériorité de la sélection marocaine, qui a magistralement géré son match.
«Dimanche à Doha, les Lions de l’Atlas ont confronté les Diables à leurs limites. Celles d’une équipe qui n’a plus de marge sur ses adversaires dans un tournoi de ce niveau. Celles d’une équipe qui doit avoir ses dernières vedettes dans un bon jour en même temps pour battre une nation aussi forte que le Maroc», écrit La Libre Belgique.

Articles similaires

Des navettes gratuites pour les supporters à Tanger

Pour faciliter le déplacement des supporters, et à l’occasion de l’ouverture du...

Ce que signifie l’emblème de la Coupe du monde des clubs

L’emblème de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au...

Une édition de tous les records

Un plateau relevé et une édition plus ouverte que jamais avec une...

Le Real Madrid vise un cinquième sacre

Le Real Madrid, tenant du titre de l’UEFA Champions League, va entamer...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux