Lancée par TIBU Maroc et ses partenaires à Casablanca : «Sport pour le Développement», une activité pour 12.000 élèves dans 30 écoles publiques

Lancée par TIBU Maroc et ses partenaires à Casablanca : «Sport pour le Développement», une activité  pour 12.000 élèves dans 30 écoles publiques

Les actions de TIBU Maroc ratissent désormais large.

Cette ONG, qui utilise la force du sport pour concevoir des solutions sociales et innovantes dans le domaine de l’éducation, de l’autonomisation et de l’inclusion socio-économique des jeunes, vient de lancer à Casablanca l’activité «Sport pour le Développement» (S4D) dans les écoles publiques. Il s’agit, selon cette organisation et ses partenaires, «d’ateliers S4D dans les écoles publiques marocaines animés par les 30 jeunes bénéficiaires de SAME (Programme d’intégration socio-économique par le sport) issus des diasporas africaines, notamment ivoirienne, malienne et sénégalaise, installée au Maroc». Comme le détaille cette structure, ce programme innovant s’inscrit dans le cadre de l’Action de coopération Sud-Sud en matière de migration, cofinancée par l’Union européenne (UE) et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ).

A propos de cette activité, Mohamed Amine Zariat, Ashoka Fellow et président fondateur de l’organisation TIBU Maroc, indique: «L’approche S4D est une pratique physique et sportive qui permet de favoriser l’épanouissement des jeunes tout en inculquant les valeurs sociales et les compétences à travers quatre dimensions fondamentales : physique, émotionnelle, cognitive et sociale». Pour lui, le sport améliore les perspectives de développement des enfants et des jeunes dans les domaines de l’éducation, de l’emploi et de la santé et favorise l’égalité de genre et la coexistence pacifique.
De son côté, la GIZ Maroc, partenaire portant le projet Recosa, précise que les bénéficiaires du programme SAME bénéficient d’un module S4D dans leur cursus de formation qui leur permet de disposer des outils nécessaires à la transmission de compétences de vie et de promotion du vivre-ensemble auprès des jeunes.

En détail, ce sont 12.000 enfants dans 30 écoles qui bénéficieront de l’animation des activités «Sport pour le Développement». Ainsi, ils pourront transmettre les valeurs de tolérance, de fraternité et de solidarité tout en permettant aux jeunes élèves de renforcer leurs capacités physiques et cognitives et de développer une intelligence relationnelle.
Cela étant, l’activité S4D menée avec TIBU au sein des écoles primaires de Casablanca permettra aux jeunes de SAME de jouer un rôle de modèle et d’inspiration auprès des élèves et de leur transmettre des valeurs, telles que la solidarité, l’empathie et le respect envers l’autre et cela via une activité physique et ludique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *