Sports

Le carton du MAT

© D.R

Le match au sommet, tant attendu, entre l’Olympic Club de Safi et l’Union Touarga Sport n’aura finalement pas réussi à tenir ses promesses. Le choc de ces deux colosses du Championnat du GNF-2 s’est, au bout du compte, soldé par un nul blanc, au grand regret des supporters de tout bord. Le résultat stérile de cette rencontre n’a cependant pas empêché l’OCS de rester en tête du classement, en plus d’un bonus symbolique. En effet, la mi-saison aura été favorable aux Safiot qui se sont illustrés en tant que maîtres de la première étape du Championnat du GNF-2. Il faut dire que le titre honorifique, celui de champion d’automne, que l’Olympic Club de Safi vient de s’adjuger n’est point une imposture. Loin de là. En témoigne la combativité affichée par ce club depuis le début de la saison. La détermination aura ainsi porté ses fruits et l’OCS, auréolé de ce titre, est donné pour entamer la seconde moitié du Championnat sur le même ton. Le faux-pas du Hillal de Nador (0-1) à El Jadida, ainsi que le nul de l’UTS, auront permis au Difaâ Hassani Jadidi de rejoindre ce dernier au classement, le HAN ayant été surclassé. Le DHJ a en effet grimpé de deux places au classement et est devenu le premier dauphin du leader. Ainsi, le DHJ signe un retour en force dans le Championnat, après un passage à vide qui aurait pu lui être fatal. Les Doukkalis doivent également en vouloir après être passé à côté de l’accession chez l’élite, la saison écoulée. À l’issue de cette 15e journée, le match qui aura réussi à faire beaucoup de bruit est, sans nul doute, celui qui avait mis aux prises le Moghreb de Tétouan au Nejm de Marrakech. Les Tétouanais n’ont fait qu’une bouchée des visiteurs, leur infligeant une défaite monumentale (6-1). Le MAT garde ainsi la cinquième place au classement, tout en se rapprochant de la tête du peloton, se situant actuellement à quatre longueurs de l’OCS. Pour sa part, le Nejm de Marrakech gagne tout de même une place au classement, au détriment du Widad de Fès qui a réussi à tenir en échec le Fath de Nador, à l’issue d’un nul blanc. Le premier derby casablancais a été salvateur pour Majd Al-Madina, qui s’est imposé face au Racing (2-0). Cette victoire aura permis à Majd Al-Madina de céder la triste tenue de lanterne rouge au Tihad de Casablanca. En effet, lors du second derby casablancais, le TAS s’est incliné face à son voisin le Rachad Bernoussi (1-0), se retrouvant ainsi dans la plus mauvaise posture qui puisse être au classement, à la dernière marche. À Rabat, un autre derby opposait le Stade Marocain au Fath local. Le Stade Marocain a fini par s’imposer devant son frère-ennemi, sur le score de 1 à 0. L’Union de Mohammedia a également effectué une bonne opération en disposant de la Renaissance Sportive de Berkane (2-1). L’USM a pu grignoter des points qui l’ont énergiquement tirée vers le haut, passant de la dixième à la septième place.

Articles similaires

SportsUne

CAN Maroc-2024: le futsal africain en fête à Rabat

Le rideau sera levé, ce jeudi à Rabat, sur la Coupe d’Afrique...

Sports

Le Belge Marc Brys officiellement entraîneur du Cameroun

Le Belge Marc Brys, nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du...

Sports

Nouveau nom, même objectif !

Mercure International Of Morocco, filiale du Groupe Mercure International, leader dans le...

Sports

Rabat abrite le battle de l’amitié Maroc-France

Le battle de l’amitié Maroc-France en breaking, une initiative de l’Institut français...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus