Sports

Le Maroc a outrageusement dominé la Mauritanie mais sans parvenir à inscrire le moindre but : L’efficacité fait encore défaut

© D.R

L’équipe du Maroc de football et son homologue mauritanienne se sont neutralisées (0-0) en match amical disputé mardi au Grand stade d’Agadir.


Alors qu’on s’attendait à un regain de confiance et une amélioration du niveau de jeu, la sélection nationale n’a pu que rendre une pâle copie lors de sa rencontre amicale face à la Mauritanie disputée mardi soir au Grand stade d’Agadir.
En dépit de la domination permanente des Lions de l’Atlas, le jeu offensif reste en deçà des aspirations.
Dès l’entame du match, l’équipe nationale a fait face à un bloc défensif opaque de la Mauritanie, poussant les hommes de Walid Regragui à maintenir leur pression pour créer des occasions, notamment par le biais de Soufiane Rahimi et de Brahim Diaz, mais sans efficacité.
Les «Mourabitounes» se sont montrés coriaces en défense, en surnombre, face à la ligne offensive marocaine.

Les changements opérés en deuxième période par le sélectionneur national Walid Regragui, avec la sortie de Soufiane Rahimi et de Hakim Ziyech, remplacés par Ilias Akhomach et Youssef En-Nesyri, n’ont pas apporté la différence escomptée. Les matchs amicaux contre l’Angola et la Mauritanie sont une occasion pour développer le jeu et trouver des solutions offensives contre des équipes qui s’appuient sur une animation défensive solide, avait indiqué le sélectionneur nationale, Walid Regragui, qui a reconnu que ce résultat de parité n’est pas satisfaisant. «Nous avons commis plusieurs erreurs lors de la première mi-temps et nous sommes tombés dans le piège de notre adversaire», explique-t-il. Et de relativiser : «Ces matchs amicaux sont l’occasion de trouver des solutions offensives face à des équipes africaines maîtrisant les plans défensifs.

Le staff technique travaille pour créer l’harmonie nécessaire entre les joueurs nouveaux et expérimentés». Regragui a, par ailleurs, souligné que la ligne offensive de l’équipe nationale a besoin de confiance et de soutien pour avoir davantage d’efficacité devant le but, soulignant que la compétition au sein du groupe est importante pour motiver les attaquants à donner le meilleur d’eux-mêmes.
Le bilan des deux dernières rencontres amicales du Maroc est pour l’heure peu reluisant. La prochaine sortie des Lions de l’Atlas aura lieu le 5 juin prochain pour le compte des éliminatoires africaines pour la Coupe du monde 2026. Ils auront affaire à la Zambie qui a pris le meilleur sur le Malawi (2-1) mardi, également en amical.

Articles similaires

SportsUne

Marathon des sables: les Marocains Rachid El Morabity et Aziza El Amrany remportent la 3ème édition   

Les coureurs marocains Rachid El Morabity, chez les hommes, et Aziza El...

Sports

Ligue des champions Le calendrier des demi-finales fixé

Programme Le Paris SG se déplacera à Dortmund pour affronter le Borussia...

Sports

L’AS Rome mise sur De Rossi pour le long terme

L’AS Rome a confirmé jeudi son entraîneur Daniele De Rossi qui a...

Sports

Soufiane Rahimi s’offre Al-Hilal

L’équipe d’Al-Ain des Émirats Arabes Unis a battu mercredi le club saoudien...