970x250

Le Nigeria confirme, le Soudan dépassé

Le Nigeria confirme, le Soudan dépassé

Le Nigeria a rejoint le Cameroun et le Maroc en 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations en remportant lui aussi une deuxième victoire, contre le Soudan (3-1), débordé samedi à Garoua.

Les “Green Eagles” sont les maîtres du Nil. Ils confirment la très belle impression laissée contre l’Égypte (1-0) au premier match.
Samuel Chukwueze (3e), sur une remise de Joe Aribo, Taiwo Awoniyi (45e+1), avec un coup de billard sur un défenseur, et Moses Simon (46e), après un long appui sur Awoniyi, ont concrétisé la domination des Nigérians. Les Aigles volaient trop haut pour les “Crocodiles”, à qui il reste une sorte de derby du Nil contre l’Égypte pour espérer se qualifier. Vainqueurs du trophée il y a très longtemps, en 1970, les Soudanais ont eu du mal à rivaliser avec le géant d’Afrique.
Ils ont réduit le score sur un penalty de Walieldin Khedr (70e), star d’Al-Hilal Omdurman, un des deux grands clubs de Khartoum avec El Merreikh.

La sanction est venue après une double faute d’Ola Aina sur Mustafa Karchom, une en marchant sur son pied, l’autre en tirant son maillot. Il a cependant fallu l’arbitrage vidéo pour les détecter. Sinon, hormis une frappe de Yasin Ahmed (8e) de peu à côté, les Soudanais ont eu trop de peine à approcher le but de Maduka Okoye.

Le Nigeria aurait pu gagner plus largement encore s’il n’avait pas raté tant d’occasions, notamment par Simon, à un mètre de la ligne (44e).
Comme contre l’Égypte, le Nigeria a gaspillé et a baissé de régime au bout d’une heure de jeu.
C’est la petite faiblesse de l’équipe la plus emballante depuis le début de la Coupe d’Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.