Le Portugal croit en ses chances

Défait lors de son premier match contre les Etats-Unis par 3 à 2, le Portugal s’est ressaisi lundi à Jeonju en infligeant une sévère défaite à la Pologne 4-0. Cette victoire, obtenue grâce à un triplé de l’attaquant Bordelais Pauleta, vient de donner un nouveau souffle aux coéquipiers de l’attaquant madrilène Luis Figo qui ne veulent pas lâcher prise. Troisièmes du groupe D avec trois points, les Portugais devront s’imposer face au co-organisateur de la coupe du monde la Corée du Sud pour espérer passer au second tour. C’est dire que les finalistes de la dernière coupe d’Europe seront maîtres de leur destin.
Face aux Etats-Unis et devant plus de 60.000 spectateurs, les Sud-coréens n’ont pas pu faire mieux que de partager le même nombre de points et conserver par la même la première place du groupe D. Un match nul est suffisant à chacune des deux équipes de tête, quel que soit le résultat de l’autre rencontre.
La Corée du Sud et les Etats-Unis, avec 4 points chacune, ont de fortes chances de décrocher leurs billets pour les huitièmes de finale. Comme prévu, ce match a donné lieu à une opposition de deux nouvelles écoles entre la vivacité des attaquants asiatiques et le physique des Américains. Par rapport à la précédente édition, les deux équipes ont beaucoup progressé et sur le plan technique et sur le plan tactique. Pour leur dernier match du premier tour, les Etats-Unis joueront leur qualification contre la Pologne, déjà éliminée après deux défaites en autant de matchs. Une tâche facile à priori facile pour les Américains. Après l’Arabie Saoudite, le Nigeria, la Chine et la Slovénie, la Pologne est la cinquième équipe à quitter la compétition dès le premier tour. Par ailleurs, dans le groupe H, le Japon est toujours premier du groupe avec quatre points, suivi de la Russie avec 3 points.
Toujours dans le même groupe, la Tunisie a été tenue en échec, lundi, par la Belgique. Ce sont les Belges qui ont ouvert le score après 13 minutes de jeu par l’inévitable Wilmots qui porte son compteur de buts à deux réalisations. Mais ce n’était que partie remise puisque les co-équipiers de Selimi ont réussi à remettre les pendules à l’heure à la 17e minute grâce à un but de Bouzaine.
Un résultat qui ne fait pas l’affaire des Tunisiens qui restent sur une défaite contre la Russie par 2 à 0. Après ce match nul, la Tunisie est toujours dernière du groupe H avec un seul point. Les co-équipiers de Badra n’ont d’autres alternatives que de venir à bout du Japon. Une mission difficile, mais pas impossible dans une coupe du monde où les petits tiennent la dragée haute aux grands.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *