Le Raja à l’assaut de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes

Le Raja à l’assaut de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes

Il sera opposé ce samedi aux Saoudiens d’Al Ittihad Jeddah

Attendue depuis de longs mois, la finale de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions aura finalement lieu. Si le choix du stade qui abritera la rencontre n’a jamais été remis en question, la date a subi plusieurs modifications en raison de la pandémie qui a chamboulé tous les calendriers sportifs.
Pour cette prestigieuse finale, les couleurs nationales seront défendues par le Raja Casablanca qui a cravaché dur pour en arriver là. Il sera opposé ce samedi à 20h00, au Complexe sportif Moulay Abdallah de Rabat au club saoudien d’Al Ittihad Jeddah.
Le Raja de Casablanca s’est qualifié pour la finale aux dépens du club égyptien d’Al Ismaily, tandis qu’Al Ittihad Jeddah a poinçonné son billet au détriment de son compatriote Al Chabab.
Après avoir remporté sa troisième Coupe de la CAF en juillet dernier, le Raja ambitionne de consacrer son rayonnement au niveau arabe en remportant cette Coupe tant désirée.
Le Raja, malgré l’absence de son buteur congolais Ben Malango, qui a récemment rejoint le championnat émirati, ainsi que son défenseur libyen Sanad Al-Warfalli, qui n’a pas prolongé son contrat, cherche à poursuivre ses exploits à l’international, après avoir trébuché au niveau du championnat national et de la Coupe du Trône.
Le match amical contre l’AS Rome, samedi dernier, qui s’est soldé par une défaite par 5 buts à 0, a constitué un vrai test de préparation pour l’équipe de Saad Chebbi pour la finale arabe. Mais cette défaite a également suscité à nouveau des inquiétudes sur la ligne de défense, ce qui a poussé le coach des Verts à revoir sa copie au niveau de la défense avant d’affronter l’équipe saoudienne.
Pour cette rencontre, l’UAFA a désigné un arbitre égyptien. Il s’agit de l’arbitre international Mahmoud El Banna. Il sera assisté par ses compatriotes Mahmoud Abou Rijal, Ahmed Houssam Taha et Amine Omar comme quatrième arbitre.
Le très controversé Gehad Grisha fait également partie de l’équipe arbitrale de cette finale. Il a été nommé à la tête de la VAR.
Par ailleurs, plusieurs personnalités de marque et de premier plan devraient assister à ce match. Outre le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, la tribune d’honneur pourrait accueillir le président de la FIFA l’Italo-Suisse Gianni Infantino, le patron de la Confédération africaine de football le Sud-Africain Patrice Motsepe ou encore l’Emir saoudien Abdelaziz ben Turki al-Fayçal, président de l’UAFA.
Le Raja tentera devant ce parterre de remporter le trophée. Car, le vainqueur empochera environ la coquette somme de 60 millions de dirhams, contre 25 millions de dirhams pour le finaliste malheureux . Une victoire sera donc une belle bouffée d’oxygène pour les Verts surtout lorsqu’on connaît la situation financière délicate du club qui cherche par tous les moyens à revigorer une trésorerie défaillante et qui est privé comme d’ailleurs beaucoup de clubs des recettes provenant du ticketing.
Les équipes qualifiées pour les demi-finales recevront 5 millions de dirhams, contre 2 millions pour celles qui ont atteint les quarts de finale et 500.000 dirhams pour celles qui se sont qualifiées pour les huitièmes de finale.
Une prime spéciale est réservée aux meilleur joueur et meilleur buteur qui auront droit à une récompense de 1 million de dirhams chacun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *