Le Raja et le MAT jouent leur va-tout pour remporter le titre de champion du Maroc

Le Raja et le MAT jouent leur va-tout pour remporter le titre de champion du Maroc

Le championnat national de football Pro Elite 1 est parvenu en cette saison à nous charmer comme jamais. Il nous livre à mesure que les journées passent du suspense à volonté. Un suspense qui atteint son paroxysme dimanche pour le compte de la 30ème et dernière journée du championnat.

Nul besoin donc d’être éberlué si on remarque que les rues, boulevards et quartiers sont désertés. Tous les regards seront braqués sur les écrans à défaut de se rendre carrément au stade. Bien évidemment, les matchs OC Safi-Raja de Casablanca et Moghreb de Tétouan-Renaissance Berkane attireront particulièrement l’attention. La raison est simple : le titre se joue lors de ces deux rencontres.

Les Verts sont parvenus à retrouver leur verve et renverser la vapeur après un parcours jalonné d’embûches alors qu’ils comptaient plus de 10 points de retard sur l’ex-leader détrôné après la cuisante défaite par 5-0 dimanche dernier. S’appuyant sur ce résultat, le Raja se retrouve à égalité de points (55) avec le MAT à une journée du dénouement du championnat, mais avec un avantage au goal-average non négligeable de +26 contre +10. Faouzi Benzerti semble avoir une mainmise sur son groupe depuis quelques mois.

Pour lui, tout se jouera à Safi, contre l’actuel 12ème du classement. Un club qui lui est diamétralement opposé et qui a besoin également d’une victoire pour éviter les surprises de la relégation. Avec des résultats en dents de scie, l’OCS risque de fléchir face à son vis-à-vis du jour. Forts de la meilleure attaque, de la meilleure défense et avec un El Askri qui veille au grain, il est difficile de voir autre chose qu’un duel inégal poindre à l’horizon. Une simple victoire permettrait au finaliste du dernier Mondial des clubs pour décrocher sa deuxième couronne nationale d’affilée. En cas de nul ou de défaite, tout dépendra alors de ce que fera le MAT à Tétouan contre la RSB.

Une forte émulation anime donc ces matchs mais pas seulement en haut du tableau. Les équipes qui ferment la marche sont livrées à des duels de survie. Néanmoins le Widad de Fès a ajouté un autre clou dans son cercueil. Il a déjà mis un pied en championnat national de deuxième division (D2) après son match nul (0-0), mercredi face au Difaa d’El Jadida, lors de la mise à jour de la 27ème journée.

Au classement, le WAF reste lanterne rouge avec 25 points et devra attendre la 30ème journée pour officialiser sa relégation: en cas de défaite de l’OCK face au KAC et du MAS contre le CRA lors de la dernière journée, les 3 équipes seront à égalité de points et seul le goal-average les départagera. L’AS Salé n’est pas épargnée de ce calcul. Légèrement mieux placée que lesdites dernières équipes, une victoire à Agadir contre le Hassania lui garantirait le maintien en première division.

Par ailleurs, le derby de la capitale entre le FUS et l’AS-FAR ainsi que le match opposant le Wydad de Casablanca au DHJ se chargeront de clôturer le championnat lundi soir. Ainsi, quatre-vingt dix minutes résumeront neuf long mois de compétition qui tiennent aujourd’hui en haleine tous les supporters du ballon rond national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *