Le Raja pouvait faire mieux…

Le Raja pouvait faire mieux…

Défait sur le score de 1 but à 0 en Coupe Mohammed VI des clubs en demi-finales aller

Le Raja en l’absence de certains joueurs piliers a manqué d’efficacité en ratant plusieurs occasions.

Avec une équipe fortement revisitée en raison des nombreuses absences liées principalement aux blessures, le Raja de Casablanca est sorti perdant de la rencontre qui l’a opposé à Al Ismaily (1-0) en match comptant pour les demi-finales aller de la Coupe Mohammed VI des clubs, disputé dimanche au stade d’Ismailia.

A la question de savoir si ce résultat constitue une bonne opération ou si c’est une contre-performance, la réponse reste partagée.
Quoi qu’il en soit, le Raja aurait pu sortir vainqueur face à une formation égyptienne prenable et qui n’a pas montré de véritables atouts. A l’inverse, les Verts qui évoluent loin de leurs bases auraient pu plier l’affaire s’ils avaient concrétisé les nombreuses occasions qu’ils se sont offertes, notamment par Ben Malango et Soufiane Rahimi dont le raté en première période a fait sortir Jamal Sellami de ses gonds.

Durant cette manche, le Raja a multiplié les assauts et varié les techniques de jeu pour déstabiliser une défense très perméable. Mais avec leur portier Mohamed Majdi qui a si bien veillé au grain, les attaques du Raja ont toutes été vouées à l’échec.

Le début de la seconde mi-temps a vu un sursaut d’orgueil des Darawich qui se sont montrés plus percutants. Ils ont fini par obtenir un penalty après une main du joueur Ahedad à la 49è minute. L’arbitre omanais a accordé le penalty au club d’Ismaily après recours au VAR. Il fut transformé avec succès par le joueur tunisien Fakhreddine Ben Youssef (52è min). En dépit de la défaite, les Verts ont délivré une belle prestation. S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue du match, l’entraîneur Sellami s’est dit fier de l’excellent niveau des joueurs qui ont dominé la rencontre avec pression sur leurs adversaires.

Et d’ajouter que le Raja en l’absence de certains joueurs piliers a manqué d’efficacité en ratant plusieurs occasions lors de ce match, assurant que le club est déterminé à réaliser le meilleur lors du match retour à Casablanca et aller ainsi en finale de cette coupe.

Pour sa part, l’entraîneur d’Ismaily Didier Gomes a souligné que le match était très difficile vu la performance du Raja, faisant part de sa joie suite à cette victoire.

Après ce résultat, le club égyptien jouera le match retour qui aura lieu la mi-mars à Casablanca avec une petite avance. Rappelons que la deuxième demi-finale opposera les deux clubs saoudiens d’Al Ittihad et d’Al Chabab.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *