Sports

Le Raja s’adjuge le titre, l’UTS s’assure la quatrième place et le MCO dit adieu à l’élite : Les enseignements de la dernière journée

© D.R

Au terme de la 30ème et dernière journée, les clubs marocains y voient plus clair concernant leur avenir. Le classement final a envoyé le MCO et le CAYB à l’étage inférieur. Ils seront remplacés par le DHJ et le CODM.

Clap de fin de la Botola Pro D1 inwi avec la consécration du Raja Casablanca du titre de champion du Maroc. Les Verts sont parvenus à décrocher leur 13ème titre grâce à leur éclatante victoire sur le Mouloudia Oujda sur le score de 3 buts à 0.
Le Raja a porté son actif à 72 points à la première place de la Botola, contre 71 points pour son poursuivant direct l’AS FAR qui, malgré sa victoire (2-0) contre le FUS Rabat pour le compte de la même journée, n’a pas pu rejoindre les Casablancais en tête du classement.
Il devient le deuxième club le plus titré en championnat national, ex-aequo avec l’AS FAR, derrière le Wydad Casablanca, premier avec 22 sacres.
Avec ce nouveau trophée, le Raja clôture en apothéose une saison exceptionnelle marquée par des chiffres éloquents : 21 victoires, 0 défaite et 9 matchs nuls. Les «Vert et blanc» ont marqué les esprits cette saison en restant invaincus, sous la houlette de l’entraîneur allemand Josef Zinnbauer.
Par ailleurs, le Raja Casablanca a démontré sa bonne forme offensive tout au long de la saison avec 52 buts marqués, derrière l’AS FAR (65 buts), mais aussi sa solidité défensive avec seulement 15 buts encaissés, contre 22 pour son dauphin. Campant longtemps en position de dauphin derrière l’AS FAR, le club casablancais a le mérite de n’avoir jamais cédé face au rythme effréné des Militaires qui enchaînaient les victoires journée après journée, faisant montre de patience et de résilience jusqu’au bout.
Le Raja a attendu la 29e journée pour chiper le fauteuil de leader à l’AS FAR, à la faveur d’une victoire au derby face à leur voisin le Wydad Casablanca (1-0) et à un nul concédé par les Militaires contre le Moghreb Tétouan (2-2).
Protagonistes d’un duel à distance au sommet, tout au long de la saison, le Raja Casablanca et l’AS FAR, tenant du titre, se sont livré une lutte acharnée qui a tenu en haleine le public de bout en bout, prolongeant le suspense pour le titre jusqu’à la dernière journée.
Le titre de champion national en poche, le Raja espère surfer sur sa dynamique victorieuse, avec désormais le doublé Botola-Coupe du Trône dans le viseur. Qualifié pour la demi-finale de la Coupe du Trône, le club casablancais tentera de décrocher son ticket pour la finale lorsqu’il affrontera le Mouloudia Oujda, le 25 juin au Grand Stade d’Agadir. Un parcours brillant en Ligue des Champions d’Afrique est le prochain objectif des «Vert et blanc» qui auront à cœur désormais de conquérir la scène footballistique continentale. Pendant que le Raja célébrait le titre et que l’AS FAR serrait les dents, le Mouloudia Oujda était effondré sur le terrain. En ne remportant qu’une seule victoire lors de la phase aller, le club de l’Oriental ne peut en vouloir qu’à lui-même. Les Oujdis, qui devaient l’emporter face au Raja pour conserver leur place parmi l’élite supérieure, ont raté le coche face aux Rajaouis.
De son côté, le Chabab Mohammedia (14è/25 pts), auteur d’un match nul loin de ses bases face à l’Ittihad Tanger (0-0), a réussi à tirer son épingle du jeu grâce à un goal-average particulier favorable par rapport au club oujdi. Pour sa part, la Jeunesse Sportive Salmi (JSS), qui a fait l’objet pourtant d’un retrait de trois points par la commission d’appel de la Ligue nationale de football professionnel, a ramené une précieuse victoire (2-3) de l’antre d’un Youssoufia Berrechid déjà relégué. Grâce à ce succès, la JSS termine à la 13è place avec 27 unités.
En haut du classement, l’Union Touarga (UTS) et le Hassania Agadir (HUSA) se sont neutralisés, 3 buts partout. Au terme de ce nul, l’UTS se hisse à une historique 4ème position (44 pts), alors que le HUSA est 9è avec 35 unités. S’agissant de la promotion, la dernière journée de la D2 a permis au Difaâ El Jadida de retrouver l’élite tandis que l’AS Salé et l’Ittifaq Marrakech ont été relégués en division amateurs.
Le DHJ rejoint ainsi le COD Meknès à l’élite supérieure, après avoir passé une saison seulement chez la deuxième division. Le club doukkali a terminé la saison à la deuxième position avec un total de 52 points.

Articles similaires

Sports

Le Real Madrid présentera Kylian Mbappé mardi à Bernabeu

Le Real Madrid présentera officiellement son nouvel attaquant Kylian Mbappé le 16...

Sports

Le Marocain Achraf Laâziri prêté au RWD Molenbeek

Le club belge du RWD Molenbeek a annoncé, mercredi, l’arrivée en prêt...

Sports

Avec un parcours historique à la World Surf League (WSL): Ramzi Boukhiam se prépare aux Jeux olympiques de Paris

Le champion de surf marocain Ramzi Boukhiam est déterminé à faire bonne...

Sports

Ahmed Bennani Zahouan élu nouveau président de la FRMV

L’assemblée générale élective du comité fédéral de la Fédération royale marocaine de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux