Sports

Le Wydad n’a plus le droit à l’erreur

Après l’étonnante défaite en première journée face à Jwaneng Galaxy, le Wydad déploiera toutes ses forces pour surmonter ce premier échec et retrouver la voie de la victoire face à l’ASEC Mimosas.

Les unes après les autres, les contre-performances du Wydad sont inhabituelles. Le club casablancais rend dernièrement une pâle copie. Nous avons rarement assisté ces dernières années à une baisse de régime aussi flagrante. Au niveau de la Botola Pro D1 inwi, le Wydad a capitulé lors de sa dernière sortie face à l’AS FAR pour finir perdant sur le score de 3 buts à 1. Une défaite qui lui coûte cher puisqu’il occupe actuellement le 9ème rang avec 13 points. Il compte toutefois trois matchs en retard.

Cette défaite intervient quelques jours seulement après le coup de tonnerre créé suite à une autre contre-performance à domicile. Le finaliste des dernières éditions de la Ligue africaine de football et de la Ligue des champions a chuté à la surprise générale face à la modeste équipe botswanaise de Jwaneng Galaxy (0-1). Thabang Sesinyi a inscrit le seul but de la partie (33e) pour permettre aux visiteurs de prendre les commandes du groupe B.

Cet échec place le Wydad à la dernière place du groupe avec 0 point. La marge de l’erreur se réduit considérablement ne laissant plus de place à d’autres scénarios que la victoire lors des prochaines rencontres.
En effet, le Wydad s’envole mercredi vers la Côte d’Ivoire pour croiser le fer avec l’ASEC Mimosas, en marge de la 2ème journée de la phase de groupes de la Ligue des champions avec l’unique objectif de rentrer au bercail avec les trois points de la victoire. La délégation des Rouge et Blanc a fait le départ de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et a atterri à Abidjan.

La mission du staff du Wydad est délicate. Restaurer le moral et la concentration constitue le défi le plus urgent de Adil Ramzi. Le coach avait déclaré après l’échec face aux Botswanais que «perdre ramènera les joueurs à la réalité et nous imposera une sorte d’humilité, et que nous n’avons encore rien accompli de majeur. Je ne suis pas satisfait du rendement de certains éléments. J’aborderai la question en interne avec les joueurs afin de remédier à tout cela».

Et d’ajouter : «Le moral est au plus bas, mais le temps ne nous suffit pas car nous avons des matchs forts qui nous attendent, notamment celui face à l’ASEC, et mon choix se portera sur les joueurs les plus préparés mentalement», a souligné Ramzi, découragé.

Le nouvel adversaire du Wydad avait arraché un précieux point loin de ses bases aux Tanzaniens de Simba. Saidi Ntibazonkiza a logiquement ouvert le score sur penalty pour concrétiser la domination des locaux (44e), mais Serge Pokou a égalisé sur la fin (77e) pour permettre aux Ivoiriens de réussir leurs retrouvailles avec la phase de groupes en ramenant un bon point.

A domicile et devant leur public, les mimos, conscients de la situation que traverse le Wydad, mettront certainement les bouchées doubles pour remuer le couteau dans la plaie béante des Rouges.

Cependant, rompu à ce genre d’exercice, le Wydad a prouvé à plusieurs reprises qu’il possède la capacité de rebondir et de faire preuve de résilience face aux situations les plus épineuses.

Rappelons que ce choc aura lieu ce samedi à 20 heures au stade Félix Houphouët Boigny.

Articles similaires

Sports

Coup d’envoi du tournoi «All Africa» de football américain

Le coup d’envoi a été donné, samedi à Rabat, au Tournoi «All...

Sports

L’Argentin Ricardo Gonzalez et l’Anglaise Bronte Law remportent le titre

48è Trophée Hassan II et 27è Coupe Lalla Meryem de golf

Sports

La RSB sereine, le Wydad à quitte ou double

Si la Renaissance sportive de Berkane est peu inquiète quant à sa...

Sports

Jean-Louis Gasset nouvel entraîneur de l’OM

L’Olympique de Marseille (OM) a annoncé, mardi, la nomination du Français Jean-Louis...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus