Sports

Les championnats européens à la loupe

Le suspense était resté entier jusqu’aux ultimes journées. Le sacre de Lyon, premier champion à conserver son titre depuis Marseille en 1991-92, est logique. Le reste du palmarès  est également raisonnable. Monaco, en deuxième position à un point d’écart, accompagnera directement Lyon en C1, tandis que Marseille, troisième, disputera le tour préliminaire. Les participants à la Coupe de l’UEFA seront Bordeaux (4e) et Sochaux (5e), plus Auxerre ou le PSG, qui disputeront la finale de la Coupe de France, samedi prochain.
En défendant vaillamment son titre jusqu’à le conserver, l’Olympique lyonnais s’est formellement imposé comme une référence du football français, en quête de leader à l’image d’un certain Olympique de Marseille dans les années 90.   
Lors de cette dernière journée, Les hommes de Paul Le Guen n’étaient sans doute pas dans leur match. En effet, la défaite des Lyonnais à domicile est la plus lourde qu’il ont encaissé cette saison (1-4). L’euphorie qui avait prévalu l’année dernière, lorsqu’ils avaient décroché leur premier titre sur le compte de Lens, a cette année cédé la place à une ambiance moins chaude. En Championnat d’Espagne, la victoire arrachée par le Réal Madrid, lors du choc de la 35e journée contre Valence, a permis aux coéquipiers de Ronaldo de reprendre la tête de la course. Du moins provisoirement. A l’issue  de cette défaite, Valence se voit reléguée à la 5e place. Déchu, le Réal Sociedad, avant le match l’opposant hier à Malaga, était à 2 points d’écart de la première place du classement. La victoire du Celta Vigo sur le Deportivo de la Corogne (3-0), lui aura permis raffler à Valence sa 4e et dernière place qualificative pour la Ligue des Champions.  Privé de Fernando Hierro, fiévreux, et de Claude Makelele, toujours blessé, le Réal Madrid a cependant réussi le pari d’enfoncer Valence devant son public. Suite à un centre de Luis Figo, les Madrilènes avaient ouvert le score sur une tête de Ronaldo à la 25e minute.
Le Brésilien Fabio Aurelio a répondu par un but à la 32e. À la 64e, Figo a signé une superbe passe en cloche au-dessus de la défense madrilène pour Ronaldo, qui est allé tromper Canizares de près. C’est le 19e but en Liga de Ronaldo, troisième meilleur réalisateur du Championnat et la 11e passe décisive de la saison pour Figo, meilleur passeur à égalité avec Javier De Pedro (Real Sociedad).  Lors du derby galicien, le Celta Vigo, alourdi par une défaite cuisante 5 à 0 la semaine dernière, a pris sa revanche en dominant le Deportivo. Après une heure vierge, le Celta a pris le meilleur sur le Deportivo en trois minutes et des buts de la tête de Jesuli (59) puis du Brésilien Edu (62). À la 79e, Edu a profité d’une erreur de Molina pour établir le score final, le meilleur buteur de la Liga, le Néerlandais Roy Makaay, ayant raté un penalty à la 89e. En Bundesliga, le Bayern Munich avait acquis son 18e titre depuis le 26 avril, signant ainsi une amélioration notoire du record qui était en sa possession. L’attention était plutôt focalisée sur la lutte contre la descente et celle pour les places européennes derrière le club bavarois.

Articles similaires

SportsUne

CAN Maroc-2024: le futsal africain en fête à Rabat

Le rideau sera levé, ce jeudi à Rabat, sur la Coupe d’Afrique...

Sports

Le Belge Marc Brys officiellement entraîneur du Cameroun

Le Belge Marc Brys, nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du...

Sports

Nouveau nom, même objectif !

Mercure International Of Morocco, filiale du Groupe Mercure International, leader dans le...

Sports

Rabat abrite le battle de l’amitié Maroc-France

Le battle de l’amitié Maroc-France en breaking, une initiative de l’Institut français...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus