Sports

Ligue des champions Le Barça pour un hold-up à Napoli

© D.R

Le champion d’Italie en titre, le Napoli, affronte le FC Barcelone sous la direction d’un nouvel entraîneur nommé 48 heures seulement avant la rencontre. Les Blaugrana veulent profiter de l’instabilité pour arracher une victoire loin de leurs bases.

Les huitièmes de finale de la Ligue des champions ont démarré mardi et mercredi dernier. Ils se poursuivent avec d’autres rencontres particulièrement attendues à l’instar du choc qui va opposer ce soir le Napoli au FC Barcelone au stadio Diego Armando Maradona.
Particulière dans la mesure où il est extrêmement rare qu’un club prenne une décision radicale à quelques heures seulement d’un match déterminant. En effet, le champion d’Italie en titre a limogé son entraîneur Walter Mazzarri lundi, soit à deux jours seulement de la réception du FC Barcelone.
Sous la direction de Mazzarri, Naples n’a engrangé que quinze points en douze matchs de championnat (1,25 point par match), contre 21 points en autant de matches (1,75 par match) pour son prédécesseur Rudi Garcia.
Avec un effectif largement inchangé par rapport à celui qui a dominé la Serie A en 2022-23 et qui a offert aux tifosi napolitains un troisième titre national après 33 ans d’attente, Naples n’a déjà plus que la Ligue des champions pour sauver sa saison.
Le Napoli est distancé en championnat, a été éliminé de la Coupe d’Italie dès son entrée en lice et a été battu en finale de la Supercoupe d’Italie par l’Inter Milan.
Le FC Barcelone, toujours poussif en championnat, se déplace à Naples pour tenter de montrer un nouveau visage. Encore peu convaincants ce week-end et sauvés in extremis d’une nouvelle contre-performance par Robert Lewandowski contre le Celta Vigo (2-1), les Catalans, 3es de Liga, continuent de montrer un visage bien trop pâle et loin de leur statut européen. Les hommes de Xavi, qui a d’ores et déjà annoncé son départ en fin de saison en raison des mauvais résultats de son équipe, peuvent se ressaisir en Italie, à Naples en huitièmes de finale aller de C1.
Car Naples n’est pas la même équipe que la saison dernière: le champion en titre d’Italie, actuellement 9e de Serie A et tenu en échec ce week-end face au Genoa, connaît une instabilité tant au niveau des résultats que sur le banc de touche.
Son buteur nigérian Victor Osimhen, revenu de la Coupe d’Afrique des Nations, devrait faire son retour pour cette rencontre. Il pourrait être déjà décisif face à une défense barcelonaise qui a encaissé 34 buts en championnat cette saison et qui devra se montrer beaucoup moins fébrile qu’actuellement.
Seulement 9e de Serie A, le Napoli connaît un exercice très compliqué. Il a tout de même pu se qualifier pour les 8es de finale de la C1, en terminant à la 2e place du groupe C, derrière le Real Madrid. De son côté, le FC Barcelone est tout de même installé à la 3e position de la Liga mais avec un écart considérable de 8 unités avec le leader le Real Madrid. Lors de la phase de poules de la Ligue des champions, les Blaugrana ont réussi à terminer en tête du groupe H, devant le FC Porto notamment. Les hommes de Xavi auront pour objectif de profiter de la méforme de leur adversaire et rentrer à la maison avec une victoire avant le match retour. Loin de réaliser une grande saison, les deux protagonistes de cette soirée traversent une période de doute. Napoli et le FC Barcelone vont tenter de se rassurer dans la reine des compétitions européennes. Le choc de ce soir n’est que la première manche d’une bataille qui ne délivrera son secret que le 12 mars.
L’autre rencontre de la soirée opposera l’Arsenal au FC Porto. En Angleterre, Arsenal continue d’impressionner, avec sa 2e place et 55 points, à deux unités du leader Liverpool. Les joueurs de Mikel Arteta ont empilé les buts (21) lors des cinq derniers matchs de championnat.
Emmenés par le capitaine Martin Odegaard et Bukayo Saka, ils semblent largement au-dessus du FC Porto, troisièmes du championnat portugais.

Articles similaires

SportsUne

CAN Maroc-2024: le futsal africain en fête à Rabat

Le rideau sera levé, ce jeudi à Rabat, sur la Coupe d’Afrique...

Sports

Le Belge Marc Brys officiellement entraîneur du Cameroun

Le Belge Marc Brys, nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du...

Sports

Nouveau nom, même objectif !

Mercure International Of Morocco, filiale du Groupe Mercure International, leader dans le...

Sports

Rabat abrite le battle de l’amitié Maroc-France

Le battle de l’amitié Maroc-France en breaking, une initiative de l’Institut français...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus