Sports

Malgré la rude concurrence Le Maroc a remporté le Championnat d’Afrique à Yaoundé

Boxe
L’équipe marocaine de boxe a réussi à remporter le Championnat d’Afrique au Cameroun malgré la rude concurrence lors de cette édition, a affirmé Nabil Hilmi, membre du bureau directeur de la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB), qui a présidé la délégation marocaine à Yaoundé.

Dans une déclaration à la MAP, à l’arrivée de la délégation marocaine, mardi, à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, M. Hilmi a indiqué que ce sacre africain n’était pas une surprise vu le niveau des pugilistes marocains, «mais nous ne nous attendions pas à rafler ce grand nombre de médailles (8 médailles d’or, 2 argent, 3 bronze), d’autant que ce championnat continental a connu une participation record des meilleurs boxeurs africains (35 pays) et a été marqué par une forte concurrence».

Il a souligné que les pays ont pris part à ce championnat, organisé avant les Jeux Olympiques Paris-2024, afin de s’arrêter sur le niveau de leurs pugilistes et sur leur préparation à cette grand-messe sportive planétaire. M. Hilmi a relevé que l’exploit réalisé par les pugilistes marocains est le fruit de grands efforts et d’un travail de base de la Fédération royale marocaine de boxe, de la direction technique et des entraîneurs. Il a par ailleurs saisi l’occasion de saluer les efforts des boxeurs marocains qui demeurent le maillon fort de toute performance, mettant l’accent également sur l’importance de l’aspect mental et psychique et sur la cohésion entre les pugilistes marocains.

De son côté, Hicham Nafil, entraîneur de l’équipe nationale de boxe, a exprimé ses remerciements à tous les pugilistes marocains qui se sont montrés très soudés et ont fait preuve d’une grande combativité, notant que le Maroc a décroché de nombreuses médailles en dépit de la rude concurrence lors de ce championnat marqué par la participation de 35 pays. Il a relevé que la direction technique a saisi l’opportunité lors de ce championnat pour faire participer de jeunes boxeurs qui sont devenus des champions d’Afrique, ce qui constitue le résultat d’un grand travail auquel ont contribué la FRMB et les cadres nationaux, affirmant que malgré ces résultats, la direction technique est appelée à redoubler d’efforts.
A rappeler que l’équipe nationale de boxe a été sacrée championne d’Afrique à Yaoundé après avoir récolté 8 médailles d’or, deux en argent et trois en bronze.

Articles similaires

Sports

Un Ziyech étincelant permet au Galatasaray d’arracher un nul

L’international marocain Hakim Ziyech a été l’auteur d’une performance remarquable lors du...

Sports

Le Wydad n’a plus le droit à l’erreur

Après l’étonnante défaite en première journée face à Jwaneng Galaxy, le Wydad...

Sports

La France bat le Mali et passe en finale

L’équipe de France de football des moins de 17 ans s’est qualifiée...

Sports

L’Ifab veut mettre à l’essai les exclusions temporaires chez les pros

L’International Football Association Board (Ifab), législateur du sport, a recommandé, mardi à...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux