Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B

Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B

Considéré comme la poule de la mort, les rencontres de la première journée du groupe B ont opposé la Libye au Niger et les voisins ennemis d’Afrique centrale.

En effet, la RDC, double vainqueur de la compétition (2009 et 2016), avait à cœur de confirmer son statut de favori face au Congo dont la meilleure performance reste les quarts de finale atteints lors de la dernière édition au Maroc.
Et ce sont les diables rouges qui vont donner le ton dès la 8e minute de jeu. Lilepo tente une incursion mais sa passe en direction de Kalala est repoussée en corner par le défenseur congolais Rozam.
A la 12’, c’est au tour d’ Ernest Luzolo de se montrer dangereux, mais sa frappe n’inquiète pas le portier Giscard Mavoungou qui s’est bien couché. Blessés dans leur orgueil, les Léopards vont réagir à la 40’. Lancée dans une offensive, la belle combinaison entre Langa et Obassi va se heurter à la muraille de la RDC qui malgré la domination ne trouve pas les filets jusqu’à la pause.
Revenu avec de meilleures intentions, le discours de Florent Ibengue dans les vestiaires va rapidement porter ses fruits. A la 50ème minute de jeu, Djuma combine bien avec Lilepo qui délivre une passe à Chico Ushindi pour l’ouverture du score. Sur un bel enroulé, il ne laisse aucune chance au portier Giscard Mavoungou, avant de céder sa place à la 60’ de jeu à John Kadima. Ce dernier ne va pas tarder à se mettre en évidence 8 minutes plus tard dans une belle infiltration de la défense des Léopards. Il se débarrasse de son vis-à-vis d’un joli sombrero, mais sa frappe va mourir dans les bras fermes du portier. Le score restera inchangé.
Grâce à cette victoire, la RDC s’empare de la tête du groupe B avec 3 points, suivie de la Libye et du Niger avec un point chacun suite à leur nul (0-0).
Le vainqueur de l’édition 2014 semblait pourtant avoir la faveur des pronostics mais les Nigériens ont voulu de leur côté réitérer leur performance de 2011 lorsqu’ils ont atteint les quarts de finale.
Rappelons que la Libye s’est qualifiée pour cette nouvelle édition du CHAN après la décision de la Fédération tunisienne de football de se retirer du tournoi, malgré la domination de la Tunisie sur la Libye durant les éliminatoires.
Elle entame le CHAN avec un scénario similaire à celui de 2014 lorsqu’elle a remporté le titre. C’était la première mission de l’entraîneur espagnol de l’époque, Javier Clemente, en plus des problèmes entravant le championnat national en raison de la situation actuelle dans le pays. C’est le même scénario cette fois car la ligue est arrêtée depuis deux ans, et d’ailleurs c’est la première compétition du nouvel entraîneur, Zoran Filippovic, nommé le mois dernier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *