Quarts de finale de la Coupe du Trône : Les favoris ne s’évitent pas

Quarts de finale de la Coupe du Trône : Les favoris ne s’évitent pas

Si les Doukkalis sont des habitués des phases avancées, ils vont devoir malgré tout doubler de vigilance. L’adversaire du jour n’est autre que celui qui a damé le pion au tenant du titre la RSB.

Dès les premiers tours de la Coupe du Trône, le public a assisté à de nombreuses surprises. Tour à tour, les formations les plus aguerries sont passées à la trappe, à commencer par le Raja écarté par la Renaissance de Zemamra et l’autre Renaissance de Berkane, tenant du titre soit dit en passant, disqualifiée elle aussi par le Chabab Atlas Khénifra.

Cette compétition regorge depuis toujours de résultats imprévisibles. Aucun n’aurait parié sur l’élimination des grosses pointures, notamment le Wydad et l’AS FAR, l’équipe la plus titrée.

Aujourd’hui, la Coupe du Trône est au stade des quarts de finale. Le premier match de ce tour promet une affiche alléchante entre deux sérieux prétendants. L’Ittihad de Tanger défiera cet après-midi à domicile le Hassania d’Agadir. Si ce dernier a décroché sa qualification sans forcer face à l’ASS, l’IRT, lui, a dû en revanche s’employer pour venir à bout du FUS au cours des prolongations. La direction des locaux avait soumis une demande au comité de programmation pour disputer la rencontre à 19h00, ce qui permettra à son public de venir en masse. Mais cette demande a été rejetée. Une aubaine pour les Gadiris qui auront moins de pression à supporter.

Mercredi, deux matchs seront au menu. Le premier mettra au défi l’Ittihad Bidaoui à l’Ittihad Zemmouri de Khémisset. Il s’agit de la seule confrontation opposant deux clubs de la deuxième division. Les chances sont donc égales et l’issue inconnue. Pour en arriver là, le TAS a dû retirer de la course des équipes comme la Jeunesse Massira, le Kawkab Marrakech ou encore l’Olympic Dchira. L’emblématique club casablancais aura pour ambition de décrocher la qualification sur son jardin et ajouter l’IZK à son tableau de chasse. Mais les visiteurs ne sont pas prêts à s’avouer vaincus et défendront également mordicus leurs chances pour atteindre le dernier carré. En soirée, le Moghreb de Tétouan recevra le Rapide Club Oued Zem. Celui-ci qui a réalisé en 2017 un exploit historique en accédant à la D1 après 91 ans d’existence ne cesse d’étonner. Après seulement deux années passées parmi l’élite, le RCOZ est aujourd’hui une formation avec laquelle on ne badine plus. Il cherchera cette saison à confirmer ses performances, misant surtout sur la prestigieuse coupe.

Le MAT est bien conscient de cette donne, lui qui a failli mettre une croix sur cette coupe. Au tour précédent, il s’est péniblement imposé au bout de 120 minutes de jeu harassantes et une surprenante séance de tirs au but face au Racing Athletic Club (1-1, 4-3). Le choc MAT-RCOZ donnera certainement des étincelles et du beau spectacle. Le dernier match de ces quarts de finale mettra aux prises jeudi le Difaâ El Jadida et le Chabab Atlas Khénifra. Si les Doukkalis sont des habitués des phases avancées, ils vont devoir malgré tout doubler de vigilance. L’adversaire du jour n’est autre que celui qui a damé le pion au tenant du titre la RSB. Cette rencontre est la seule qui opposera deux formations issues de deux divisions différentes. Mais en Coupe du Trône cela a peu d’importance. L’émulation sera à son comble et ce duel promet un bel affrontement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *