970x250

Taghazout accueille le premier Salon du surf en Afrique

Taghazout accueille le premier Salon du surf en Afrique

Du 27 au 30 octobre prochain

Petit village de pêcheurs, Taghazout s’apprête à accueillir du 27 au 30 octobre prochain la première édition du Surf Expo. Ce salon professionnel, inédit en Afrique, prendra ses quartiers face à Anchor Point, le spot le plus emblématique de la région. Pas moins de 15.000 visiteurs seront attendus dans un village éphémère de 4.000m².
Comment faire du surf un moteur du développement durable ? C’est à cette question que Taghazout Surf Expo tente d’apporter des éléments de réponse en organisant cet événement. Un salon international qui réunit les professionnels de l’industrie du surf et du tourisme mais aussi un grand événement culturel et artistique qui célèbre la culture surf.
Au-delà de l’aspect sportif, c’est toute une économie plus ou moins formelle qui s’est développée dans le village et aux alentours. Des milliers de personnes vivent aujourd’hui du surf dans la région.
Mais cet écosystème est toutefois confronté à de nouveaux défis : enjeux environnementaux, pérennisation des emplois, instruction de la jeunesse etc. En braquant les projecteurs sur ce secteur en pleine expansion, Taghazout Surf Expo et ses 35 exposants entendent prouver que le surf représente un important levier de développement pour la région, voire le pays. Plus qu’un sport, le surf véhicule un état d’esprit qui offre de nombreuses opportunités dans des domaines très divers : hôtellerie, restauration, transport, coaching, fabrication d’équipements, conception de vêtements et d’accessoires, design, communication, préservation de l’environnement, animation culturelle ou encore activités de bien-être comme le yoga…
«Nous voulons montrer qu’il y a dans la région toute une économie à consolider et une inclusion sociale possible», résument Saïd Bella et Rachid Moutchou, cofondateurs de l’événement. Des speed meetings ont été programmés pour créer des opportunités entre les entrepreneurs locaux et les professionnels internationaux du surf (tour-opérateurs, distributeurs, équipementiers, etc.).
Ces rencontres permettront également de réfléchir ensemble à la structuration du marché du surf au Maroc, certes exponentiel, mais encore largement informel.
Par ailleurs, Taghazout Surf Expo a mobilisé une équipe de 30 chercheurs du Lab-réseau Ulysse (Belgique) et du Laboratoire de recherche sur les langues et la communication de l’Université Ibn Zohr (Larlanco, Maroc).
Ces doctorants ont compilé des données historiques, urbanistiques, culturelles et sociologiques pour analyser l’impact socio-économique du surf sur la région. Les résultats de leurs travaux seront restitués lors des six tables rondes organisées pendant le salon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.