970x250

Tennis: Des invitées de marque au Grand Prix Lalla Meryem

Tennis: Des invitées de marque au Grand Prix Lalla Meryem

La 20è édition du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, qui se tiendra du 14 au 21 mai au club sportif des cheminots à Rabat, sera marquée par une présence distinguée des meilleures joueuses au niveau mondial, a assuré le comité d’organisation de cette compétition.
Cette manifestation sportive internationale accueillera cette année 60 joueuses représentant 20 pays, dont 30 classées dans le top 100 mondial, a affirmé Khalid Outaleb, directeur technique de ce Grand Prix, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
S’exprimant lors d’une conférence de presse, organisée mardi à Rabat et dédiée à la présentation de cette compétition, M. Outaleb a indiqué que le tableau final du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem connaît la présence de l’Australienne Ajla Tomljanovic (40è au classement WTA), la Kazakhe Yulia Putintseva (51è), l’Espagnole Nuria Parrizas (54è), l’Allemande Laura Siegemund (57è), l’Egyptienne Mayar Shérif (61è), la Brésilienne Maia Haddad Beatriz (65è) et l’Espagnole Garbine Muguruza (ex N.1 mondiale), qui a reçu une wild card des organisateurs, tout comme la Marocaine Yasmine El Kabbaj.

Selon le directeur technique de ce trophée, le Maroc dispose de jeunes joueuses dans la perspective de former une génération de joueuses professionnelles, notant que le passage vers le professionnalisme nécessite des moyens colossaux et un grand effort.
S’agissant de l’absence de la Tunisienne Ons Jabeur de ce tournoi, elle qui y a régulièrement figuré, M. Outaleb a fait savoir que la joueuse tunisienne a pris part au tournoi de Madrid, participe actuellement à celui de Rome et s’apprête à prendre part aux internationaux de France.
De son côté, Mohammed Smouni, président du club sportif des cheminots du Maroc à Rabat, qui abrite ce tournoi doté d’une enveloppe de 250.000 USD, a assuré que toutes les dispositions ont été prises afin de garantir la réussite de cet évènement international.

Pour sa part, le vice-président de la Fédération royale marocaine de tennis, Aziz Laaraf, a relevé que le Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis fera de Rabat, une semaine durant, une capitale internationale de tennis et une destination des férus de la balle jaune, marocains et étrangers.
Il a souligné, dans ce sens, que le Maroc est le seul pays en Afrique à abriter, régulièrement, des tournois de ce calibre, à l’image du Grand Prix Hassan II, dont la dernière édition a été organisée récemment à Marrakech, relevant que la couverture médiatique internationale de ce tournoi permettra de mettre la lumière sur les potentialités de la ville de Rabat, d’autant plus que les rencontres sont diffusées dans 150 pays et suivies par plus de 300 millions de personnes sur les réseaux sociaux.
La gagnante du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem décrochera 280 points dans le classement des meilleures joueuses mondiales, tandis que la finaliste recevra 180 points.
Les joueuses éliminées en demi-finales gagneront, elles, 110 points en individuel, soit le même nombre qui ira aux trois meilleurs tandems en double.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.