Sports

Une revanche et une belle finale pour le Wydad

Le Wydad de Casablanca s’est qualifié pour la finale de l’African Football League, en battant l’Espérance sportive de Tunis aux tirs au but en demi-finale retour mercredi au stade Hammadi Agrebi à Radès.

Au-delà de toute charge historique, la qualification du Wydad de Casablanca à la finale de l’African Football League, arrachée en toute loyauté et avec mérite des terres tunisiennes face à l’Espérance, a été fortement et particulièrement célébrée par les supporters du club.
Ceux-ci gardent toujours en mémoire la finale retour de Ligue des champions entre les deux protagonistes et qui a été le théâtre d’une mascarade arbitrable de grande ampleur.

Pour revenir à ce duel, le Wydad avait remporté la manche aller, dimanche au complexe Mohammed V à Casablanca, grâce à un but inscrit par Hicham Boussefiane à la 58e. La demi-finale retour a été remportée mercredi au temps réglementaire sur le même score (1-0) par la formation tunisoise. Le seul but du match retour a été signé Rodrigo Rodrigues à la 66e. Pour se départager, les deux équipes ont dû avoir recours à la séance des tirs au but.

Et c’est un match retour purement tactique qu’a joué Adil Ramzi. Profitant de l’avantage pris à l’aller, le coach casablancais a privilégié le volet défensif en optant pour le bloc bas et en menant par des contres rapides quand les occasions se présentaient. Une approche fructueuse qui a, tout de même, mis de la pression sur Youssef El Motie et sa défense, surtout durant la première période de jeu.

La première occasion du match était espérantiste. Dès la neuvième minute de jeu Mohamed Amine Ben Hmida a vu son élan stoppé par le défenseur axial wydadi, Amine Aboulfath, qui a dévié en corner. Un corner sans réel danger pour la défense casablancaise.

De leur côté, les défenseurs espérantistes ont mené un pressing haut sur le porteur du ballon, l’auteur du but de la victoire du match aller Hicham Boussefiane en particulier. Boussefiane a été, d’ailleurs, le joueur wydadi le plus surveillé par la défense tunisoise. A chaque fois qu’il s’apprêtait à recevoir le ballon, un défenseur intervenait pour le lui piquer. C’était aussi le cas des deux autres attaquants, Charki El Bahri et Montassir Lahtimi.

Et pour éloigner le plus loin possible le ballon des filets d’El Motie, Amine Aboulfath et Yahia Jabrane n’hésitaient pas à monter jusqu’à la moitié du terrain pour balancer de longues passes en profondeur.

En effet, les «Sang et Or» ont réussi à déverrouiller la défense casablancaise suite à une action offensive. Le Brésilien Rodrigo Rodrigues, sur une passe décisive d’Oussama Bouguerra, conclut avec une belle tête qui n’a laissé aucune chance au portier El Motie (66e). Les Espérantistes ont même failli en découdre vers la fin du match par le même Rodrigues, mais son but a été refusé pour cause de hors-jeu (88e).
Et les deux équipes d’avoir recours à la séance des tirs au but. Une séance de tirs au but remportée par le Wydad (5-4). Rodrigues, qui a été à la fois le salvateur et le bourreau, a été le seul joueur à manquer son tir. Le Wydad devient ainsi le premier club arabe à accéder à la finale. Une finale qui se disputera en deux manches. L’aller se déroulera ce dimanche à Casablanca face à une formation qu’on ne présente plus, le Mamelodi Sundowns, alors que le retour se tiendra une semaine après au Loftus Versfeld Stadium.

Articles similaires

Sports

Coup d’envoi du tournoi «All Africa» de football américain

Le coup d’envoi a été donné, samedi à Rabat, au Tournoi «All...

Sports

L’Argentin Ricardo Gonzalez et l’Anglaise Bronte Law remportent le titre

48è Trophée Hassan II et 27è Coupe Lalla Meryem de golf

Sports

La RSB sereine, le Wydad à quitte ou double

Si la Renaissance sportive de Berkane est peu inquiète quant à sa...

Sports

Jean-Louis Gasset nouvel entraîneur de l’OM

L’Olympique de Marseille (OM) a annoncé, mardi, la nomination du Français Jean-Louis...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus