Confédération africaine de football : Tariq Sijilmassi dresse des recommandations de bonne gouvernance

Confédération africaine de football : Tariq Sijilmassi dresse des recommandations de bonne gouvernance

Le rapport d’audit de la commission d’audit et de conformité de la Confédération africaine de football (CAF) a été présenté, jeudi, au comité exécutif.

A cet effet, Tariq Sijilmassi, président de la commission, a détaillé à l’audience, réunie en visioconférence, une série de recommandations qui tendent en effet à garantir une bonne gouvernance et au respect de la conformité. Il a ainsi appelé à mettre en place des procédures pour cadrer l’ensemble des activités de la CAF. Citons à cet effet les procédures budgétaires qui sont essentielles à la structuration et au pilotage des finances de la CAF. A cela s’ajoutent les procédures comptables et financières pour une intégrité des opérations comptables et financières ainsi que les procédures d’achat ayant pour finalité de garantir le respect des principales étapes d’achat et de la demande ainsi que le sourcing, les appels d’offres à la contractualisation et la commande. Les procédures Ressources humaines sont également de mise permettant ainsi à la CAF de mieux gérer le statut du personnel, les plans de carrières et les rémunérations.

Il est également recommandé de mettre en place des procédures de contrôle interne garantissant ainsi l’homogénéité des principales procédures. L’objectif étant de préserver la pertinence des analyses et la réactivité des décisions ainsi que de garantir l’efficacité des opérations et l’usage efficient des ressources de l’institution. Parmi les recommandations émises lors de cette rencontre, Tariq Sijilmassi appelle à l’élaboration des plans de formation interne, une démarche qui permettra à la CAF d’acquérir les compétences requises.

Le président de la commission d’audit et de conformité recommande également la création d’une structure de contrôle interne, l’élaboration d’une cartographie des risques par un cabinet externe, la définition du statut de la conformité au sein de la CAF ainsi que l’harmonisation de l’arrêté des états financiers auprès des fédérations membres, et ce en considérant le 30 juin comme date de clôture de leur exercice comptable. Notons que M. Sijilmassi a exprimé sa satisfaction de l’évolution globale des travaux au sein de la CAF ainsi que la concrétisation de quelques recommandations précitées. A cet effet, il a appelé la direction de la CAF à poursuivre ses efforts pour la mise en œuvre des autres recommandations dans les meilleurs délais. Lors de son intervention il a, également, mis l’accent sur le rôle de sa commission dans le suivi et le contrôle du respect des principes de la bonne gouvernance et de la conformité au sein de la CAF en s’engageant à suivre en 2021 la réalisation effective de ces recommandations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *