Coupe arabe de la FIFA 2021 : Le Maroc dans le costume du favori

Coupe arabe de la FIFA 2021 : Le Maroc dans le costume du favori

La tension monte au Qatar. Quelques heures seulement nous séparent du coup d’envoi de la Coupe arabe de la FIFA 2021, qui réunit 16 équipes du monde arabe pour une compétition internationale et qui sera tenue du 30 novembre au 18 décembre.

Pour les participants comme pour les fans, ce tournoi sera l’occasion non seulement de découvrir l’ambiance et les magnifiques stades qui accueilleront les matches de la Coupe du monde de la FIFA en 2022 mais également de supporter l’équipe nationale qui cherchera à défendre son titre. En effet, le Maroc qui participera à cette 10ème édition espère remporter une deuxième fois le sacre arabe après celui de l’édition de 2012. Grâce à un parcours sans faute, la sélection marocaine s’était imposée lors de la 9ème édition organisée en Arabie Saoudite, en disposant en match final, sur la pelouse du stade Prince Abdullah Al-Faisal à Jeddah, de son homologue libyenne aux tirs fatidiques (3-1), après la fin du temps réglementaire et des prolongations sur un score nul (1-1). Pour concourir au titre de cette compétition, le sélectionneur national, Lhoucine Ammouta, a fait appel à un mix de joueurs évoluant à la fois dans le championnat national et les championnats arabes, admettant que le choix de la liste définitive était difficile et basé sur l’expérience continentale des joueurs au sein de leurs clubs, la condition physique et le nombre de matches disputés, ainsi que la complémentarité au sein de la composition choisie lors des rencontres précédentes.

Compte tenu de la valeur des joueurs choisis pour représenter le Maroc en Coupe arabe des nations, le sélectionneur national a affirmé, dans un communiqué publié sur le site de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), que son objectif est «de gagner le trophée et honorer le football marocain lors de cette grand-messe du football arabe» et qu’il ne se contente plus de la seule participation. Cependant, Ammouta est bien conscient qu’«il n’y a pas de match facile durant ce tournoi, car le résultat de chaque match dépendra des efforts que l’équipe va fournir face à la Jordanie, la Palestine et l’Arabie Saoudite, qui espèrent également se qualifier pour les prochains tours». A cet effet, le sélectionneur national a établi un programme de préparation, lors duquel les Lions de l’Atlas ont disputé des matchs amicaux avec des équipes solides appartenant à diverses écoles de football afin de tester les capacités de ses joueurs et de les amener à mieux se préparer physiquement et techniquement.

La sélection nationale a battu celles de la Gambie sur un score de 2 buts à 0 et la Sierra Leone par le même résultat, avant de se diriger au Bahreïn pour s’imposer face à son hôte par 3 buts à 2. Les coéquipiers de Soufiane Rahimi se sont imposés, par la suite, face à Singapour (7-1) à l’occasion de leur dernier match amical, disputé aux Émirats arabes unis. Lors de cette compétition, le Maroc évoluera dans le groupe C, aux côtés de la Jordanie, qui participe pour la neuvième fois, l’Arabie Saoudite, qui a été troisième à la dernière édition organisée sur ses terres, et de la Palestine. L’équipe marocaine affrontera son homologue palestinienne le 1er décembre, puis jouera contre la Jordanie le 4 du même mois, avant de croiser le fer avec la sélection saoudienne le 7 décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *