Demi-finale retour de la Coupe Mohammed VI des clubs champions : Le Raja joue son va-tout

Demi-finale retour de la Coupe Mohammed VI des clubs champions : Le Raja joue son va-tout

Vous en conviendrez, l’état de la pelouse du Complexe sportif Mohammed V, ressemblant à une vraie pataugeoire a eu en partie raison de la volonté du Raja de se qualifier à la phase de groupes de la Ligue des champions.

Pour éviter une nouvelle déroute et le même triste scénario du match contre les Sénégalais de Teungueth FC, le club a demandé à l’Union des associations arabes de football (UAFA) de disputer la rencontre retour contre Al Ismaily (Egypte) pour le compte de la demi-finale de la Coupe Mohammed VI des clubs champions hors Casablanca. Les fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur la capitale économique du Royaume ont inondé le complexe, rendant sa pelouse impraticable.
Un communiqué du Raja indique qu’un observateur de l’UAFA a effectué une visite d’inspection au complexe sportif, accompagné de membres du bureau dirigeant du club, ajoutant que suite à l’examen du sol, et consultation des prévisions météorologiques pour les trois prochains jours, il a été décidé d’organiser le match au Grand stade de Marrakech lundi à 20h00.
Au sifflet, l’UAFA a désigné un arbitre irakien. Il s’agit de Mohanad Qasim (40 ans). Il sera assisté par son compatriote Watheq Mdallal ainsi que le Jordanien Ahmad Ruwaili.
La mission du quatrième arbitre a été confiée à Ahmed Yacoub, également de Jordanie.
Le Raja sera privé des services de Abdelilah Hafidi qui ne s’est toujours pas totalement remis de sa blessure et certainement de Ben Malango atteint de la Covid-19. Le virus n’a non plus pas épargné le staff technique puisque l’entraîneur Jamal Sellami et son adjoint Bekkari ont eux aussi été testés positifs. C’est Hicham Aboucherouane qui sera aux commandes pour diriger l’équipe. Le vainqueur de cette rencontre décisive croisera le fer avec l’Ittihad Djeddah de Karim El Ahmadi qui s’était qualifié en finale en éliminant le Shabab (2-1) lundi dernier après un score de (2-2) à l’aller. Par ailleurs, l’UAFA aurait décidé de revoir à la baisse les primes attribuées aux clubs participant à la Coupe Mohammed VI de football.
En raison de la crise engendrée par la propagation de la Covid-19 et l’arrêt de l’activité sportive pendant plusieurs mois, les concourants à cette prestigieuse et très lucrative compétition ne bénéficieraient désormais que de la moitié des émoluments qui leur avaient été consacrés avant la pandémie. Le vainqueur aurait ainsi droit à 3 millions de dollars au lieu de 6, comme ce fut le cas auparavant. Le finaliste, lui, se verrait verser le montant d’1,5 million de dollars au lieu de 3.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *