Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire

Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire

La sélection nationale des joueurs locaux, qui prend part à Douala à la 6è édition du Championnat d’Afrique des Nations, nourrit de grandes ambitions afin de conserver son titre décroché lors de la précédente édition disputée en 2018 au Maroc.

Gonflés à bloc pour leur quatrième participation dans le CHAN, et ragaillardis par la première victoire enregistrée lundi contre le Togo, les Lions de l’Atlas disputent ce tournoi avec la ferme volonté de confirmer leur statut de favoris et défendre leur titre remporté à domicile sous la houlette de Jamal Sellami après avoir signé un excellent parcours.
Pour ce faire, le sélectionneur national, Lhoussine Ammouta, qui se fixe l’objectif de réitérer la prouesse de 2018, s’appuie sur une équipe composée de jeunes joueurs qui participeront à la compétition pour la première fois, ainsi que des joueurs ayant engrangé de l’expérience dans les compétitions africaines avec leurs clubs, issus notamment de la Renaissance de Berkane (RSB), vainqueur de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), du Wydad et du Raja de Casablanca.
D’après les observateurs sportifs, l’équipe nationale n’aura aucune peine à sortir des poules et se frayer un chemin vers le sacre pour la deuxième fois consécutive, d’autant plus que deux de ses adversaires dans le groupe C (Rwanda et Ouganda) n’ont jamais réussi à passer le premier tour lors des précédentes éditions, tandis que le Togo est un novice du tournoi.
En effet, c’est face au Rwanda que le Maroc devra à nouveau retrousser ses manches.
Pour le premier match de ce nouvel adversaire contre l’Ouganda, le sort a opté pour une équité. Les deux équipes d’Afrique de l’Est se sont séparées sur un score stérile et chacune d’elles aspire à faire bouger le compteur des points en sa faveur.
Le sélectionneur national alignerait vraisemblablement une formation revisitée. Avec le rétablissement d’une blessure musculaire de Abdelilah Hafidi, tout porte à croire qu’il sera de la partie pour rendre l’attaque encore plus efficace et efficiente. Quant à Adam Ennafati, il ne pourra fouler de nouveau la pelouse que dans deux jours comme l’explique le médecin de l’équipe nationale Abderrazak El Hifti.
Cette rencontre revêt une importance capitale puisqu’elle permettra aux Lions de l’Atlas, en cas de victoire, de se qualifier au prochain tour. Cependant, les «Guêpes» ont de leur côté certainement affûté leurs armes pour sortir vainqueurs et ne pas compromettre ainsi leur chance de qualification. La prudence est donc de mise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *