JO de Tokyo : le CNOM fixe le montant des primes de participation et de performance

JO de Tokyo : le CNOM fixe le montant des primes de participation et de performance

Le Comité national olympique marocain (CNOM) et le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (MCJS) ont fixé le montant des primes de participation et de performance au profit des sportifs marocains qui prendront part aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août).

Ces primes viennent encourager les sportifs marocains et leur encadrement technique en prévision du rendez-vous olympique, indique le CNOM dans un communiqué. L’athlète qui décrochera une médaille d’or lors de ces jeux empochera 2 millions DH, celui qui gagnera la médaille d’argent obtiendra 1 250 000 DH, alors que le médaillé de bronze recevra une prime de 750.000 DH. « Cette décision conjointe entre le CNOM et le MCJS est complémentaire à l’effort financier consenti pour accompagner les fédérations sportives nationales dans la préparation des sportifs marocains, et confirme la volonté d’apporter les moyens nécessaires à notre élite sportive marocaine, en vue de représenter dignement le Royaume du Maroc aux Jeux Olympiques de Tokyo », ajoute la même source.Les primes de participation et de performance sont ajustées en fonction des spécificités de chaque épreuve sportive, du format de la compétition et du classement final enregistré par chaque sportif qualifié, explique le communiqué, relevant que les primes de participation sont arrêtées en fonction du résultat obtenu par chaque sportif durant la phase de qualification et du type de qualification (mondiale ou continentale).

En ce qui concerne la prime de performance, elle est attribuée à tous les sportifs marocains classés entre la 4ème et la 32ème place de la compétition olympique, à condition de remporter au moins un combat ou de passer un tour, à l’exception des disciplines sportives qui n’ont pas de phases éliminatoires, indique le communiqué, soulignant que les sportifs qui réalisent des records du monde ou des records olympiques bénéficient également de primes substantielles. « Convaincu de l’importance de l’encadrement technique dans la performance sportive, le CNOM et le MCJS ont décidé également d’apporter une nouveauté inédite durant cette édition, en récompensant le staff technique responsable de la préparation des sportifs qualifiés, et dont les noms figurent sur les conventions signées entre le CNOM et les fédérations sportives nationales dans le cadre de ces Jeux Olympiques. Ces primes seront calculées en fonction des montants attribués aux sportifs de chaque sport », poursuit le communiqué. L’ensemble des primes seront attribuées aux personnes concernées après la fin des Jeux Olympiques de Tokyo à condition de respecter le Code Mondial Antidopage et la charte de bonne conduite signée par tous les participants.

Le CNOM et le MCJS exhortent, par ailleurs, les participants à représenter dignement les couleurs nationales et à respecter les mesures fixées par le CIO (comité international olympique) et les organisateurs japonais pour contribuer à garantir des Jeux sûrs et sécurisés en période de pandémie.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *