Ligue des Champions 2020-2021 : Un exceptionnel tirage au sort à huis clos

Ligue des Champions 2020-2021 : Un exceptionnel tirage au sort à huis clos

Quelques semaines seulement après le sacre du Bayern Munich aux dépens du PSG, la Ligue des Champions est déjà de retour.


La finale de la Ligue Europa étant elle aussi terminée, les quatre chapeaux de la phase de groupes de la prestigieuse compétition européenne pour la saison 2020-2021 sont désormais connus. En effet, il ne manquait plus que l’identité du huitième pensionnaire du premier pot, réservé au vainqueur de la C3. Il s’agit finalement du Séville FC, vainqueur 3-2 contre l’Inter à Cologne.
Eliminés précocement de l’édition précédente, les clubs anglais et espagnols abordent revanchards le tirage au sort de la phase de poules de Ligue des Champions jeudi à Nyon, où le tenant Bayern et ses prédécesseurs Liverpool et Real Madrid font figure d’épouvantails.
Le chapeau 2, regroupant les non-champions au meilleur coefficient UEFA, contient autant de pointures que le chapeau 1, et il le doit en grande partie aux clubs de Premier League représentés par Manchester City, Manchester United, et Chelsea.
Liverpool est le seul club anglais placé dans le chapeau 1, réservé aux champions, qu’il partage avec le Bayern Munich, tenant du titre, Séville, vainqueur de la Ligue Europa, le Real Madrid, le Paris SG, la Juventus Turin, le Zenit Saint-Pétersbourg et le FC Porto.
Tous peuvent craindre de tirer «MU», les Blues ou City, tombeur du Real la saison dernière et seul club anglais à avoir passé les huitièmes. Tous sauf Liverpool, deux équipes d’un même championnat ne pouvant se croiser en poules.
Avec leur puissance financière intacte et un format qui revient -en principe- aux matches aller-retour, ils auront à cœur d’éviter une nouvelle contre-performance en C1.
Liverpool aura une incitation supplémentaire à aller en finale : le trophée se jouera en mai prochain à Istanbul, ville où les Reds avaient été sacrés en 2005 en remontant 3 buts de retard.
Le FC Barcelone et l’Atlético Madrid, placés dans le deuxième chapeau faute de titre la saison dernière, reviennent en C1 avec des démons à exorciser.
Le Barça est en plein chambardement. Dégraissage de l’effectif avec les transferts de Luis Suarez, Arturo Vidal ou Ivan Rakitic, crise institutionnelle, psychodrame autour du vrai-faux départ de Lionel Messi… Le club catalan n’est toujours pas remis de sa saison 2019-2020 catastrophique, conclue sur une humiliation (8-2) en quarts de C1 contre le Bayern.
L’Atléti, lui, s’est renforcé. Le club de Diego Simeone, habitué aux épopées européennes, a réussi un des plus beaux coups du mercato en recrutant Suarez.
Champion d’Espagne, le Real de Zinédine Zidane s’assure pour sa part d’éviter les finalistes Bayern et PSG. Mais pas City, son bourreau la saison dernière.
Séville, le dernier club espagnol, est aussi dans le premier chapeau, mais son moindre pedigree en fait, sur le papier, un adversaire un peu plus abordable pour les équipes des autres chapeaux.
Loin de l’intouchable Juventus, les trois autres participants italiens (Inter Milan, Lazio Rome, Atalanta Bergame), placés dans le chapeau 3, sont tous des outsiders sérieux.
La lutte pour les huitièmes promet d’être acharnée dans leurs groupes, comme l’a prouvé l’Atalanta, arrivée en quarts la saison dernière avec son jeu débridé.
Autre ogre placé dans le chapeau 3 : Leipzig, demi-finaliste la saison dernière.
Enfin, dans le dernier chapeau, un seul club pourrait théoriquement jouer la finale à domicile : le Basaksehir, champion de Turquie dont c’est la première participation à la C1.
Istanbul devait accueillir la finale de C1 en mai dernier, mais la pandémie de Covid-19 a bouleversé la compétition et forcé à délocaliser la phase finale au Portugal, reportant d’un an l’édition en Turquie.
Initialement prévus à Athènes, début octobre, les tirages au sort de la Ligue des champions et de la Ligue Europa ont été rapatriés au siège de l’UEFA, à Nyon, en raison de la pandémie de coronavirus.
Exceptionnellement, cette grand-messe se tiendra sans représentant de clubs ni journalistes. Seuls seront admis les lauréats des distinctions remises aux meilleurs joueurs et entraîneurs de la saison 2019-2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *