Lors d’une rencontre de la Fédération de football Le rôle des centres de formation mis en avant

Lors d’une rencontre de la Fédération de football Le rôle des centres de formation mis en avant

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a souligné samedi le rôle essentiel que jouent les centres de formation dans la promotion du football national.


S’exprimant lors d’une rencontre de communication initiée par la FRMF, samedi au Complexe Mohammed VI de football à Maâmora, avec les présidents et directeurs techniques des clubs de la Botola Pro D1 et D2 sous le thème «Centres de formation des joueurs», M. Lekjaa a mis l’accent sur l’importance pour les dirigeants des clubs de donner une importance capitale à la formation des joueurs, en tant que moyen de développer le ballon rond national.
Il a relevé, dans ce sens, que les centres de formation se répartissent en trois catégories : des centres déjà construits et qui doivent être exploités, d’autres réalisés dans le passé mais ne répondant pas aux critères requis et doivent subir des travaux de mise à niveau et des centres non encore édifiés et qui doivent être érigés dans les plus brefs délais.
M. Lekjaa a également insisté sur l’importance de la conjugaison des efforts de tout un chacun sur les plans national et régional afin de détecter les jeunes talents et les encadrer de manière professionnelle, notant que les rencontres avec les présidents des clubs de la Botola Pro D1 et D2 vont se poursuivre de manière continue, l’objectif étant de permettre aux joueurs en herbe de développer leurs potentialités.
A ce propos, le président de la FRMF a estimé que les conditions difficiles que le football national a traversées en raison de la pandémie du coronavirus offrent de grandes opportunités à saisir afin de parachever de nombreux chantiers, dont celui de la formation qui repose essentiellement sur l’infrastructure et les formateurs.
De son côté, la directrice générale de l’Agence nationale des équipements publics, Zineb Benmoussa, a présenté deux exposés, le premier portant sur les prérequis pour l’édification des centres de formation répondant aux normes en vigueur, alors que le second concernait le projet du nouveau siège de la FRMF et des ligues nationales au Complexe Mohammed VI de Football. Selon Mme Benmoussa, ce nouveau siège sera une «infrastructure architecturale novatrice et dynamique». Pour sa part, le directeur technique national, Osian Robert, a présenté un exposé sur la stratégie de la Direction technique 2020-2024, qui concerne les sélections nationales, l’accompagnement des centres de formation, la formation des entraîneurs et le football féminin.

A cette occasion, M. Robert a souligné l’impératif pour les clubs de la Botola Pro D1 et D2 de s’atteler sur les aspects physique, moral et tactique, à travers la formation des joueurs et des entraîneurs, mettant l’accent sur l’importance d’analyser la performance des joueurs afin de s’arrêter sur les points de force et de faiblesse dans leur formation.
S’agissant du football féminin, le directeur technique national a relevé qu’il est essentiel de former les femmes entraîneurs et leur donner l’occasion de s’affirmer, ainsi que d’encourager les filles à la pratique du football.
Cette rencontre a été marquée par la participation, en outre, de l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, qui a salué, dans son intervention, le chantier de formation suivi par la FRMF, appelant les clubs à la nécessité d’élargir la base des staffs techniques et médicaux afin de répondre aux besoins du football moderne.

A ce propos, Halilhdozic s’est dit fier de coopérer avec l’ensemble des cadres techniques des clubs nationaux. Au début de cette rencontre, le président de la FRMF a passé en revue les mesures prises afin de garantir un bon début de la Botola Pro D1 et D2 le 4 décembre prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *