SpécialUne

OCP, un engagement vert pour l’Afrique

d.r

Le leader mondial de la production et de l’exportation des phosphates était longtemps concentré sur l’Europe ainsi que l’Amérique. Mais au cours des deux dernières décennies, le Groupe OCP a effectué un virage stratégique en devenant l’un des opérateurs les plus dynamiques en Afrique. Eclairages.

A travers une filiale dédiée, OCP place l’Afrique au cœur de ses priorités stratégiques. La marque du Groupe est ainsi devenue un gage de confiance pour l’ensemble des partenaires africains, notamment dans le domaine agricole. C’est le cas notamment au Nigeria où le début de l’année 2024 a été marqué par le renforcement de la collaboration dans le domaine de l’agriculture. Des discussions ont eu lieu entre l’Etat d’Akwa Ibom, dans le sud-est du Nigeria, OCP Africa, filiale du Groupe OCP, leader mondial de la production et de l’exportation des phosphates, et l’Autorité souveraine d’investissement du Nigeria (NSIA). La réunion stratégique, qui a été tenue à la demande du gouvernement de l’Etat d’Akwa Ibom entre ce dernier, l’équipe OCP Africa Nigeria et la NSIA, avait comme objectif de discuter de l’avancement des projets industriels en cours et de renforcer la collaboration dans le domaine de l’agriculture. La rencontre, qui a connu la participation de hauts responsables gouvernementaux et des représentants des deux entreprises, a été hautement productive.
A cette occasion, le gouverneur de l’Etat d’Akwa Ibom, Umo Eno, a exprimé ses sincères remerciements à OCP Africa pour les différentes actions menées précédemment dans la région, relevant que les projets et initiatives antérieurs ont contribué de manière significative au développement économique et social de l’État. Le gouvernement de l’Etat d’Akwa Ibom a également exprimé sa volonté de renforcer davantage cette collaboration fructueuse.
Lors de cette réunion, les parties ont échangé des informations sur l’avancement du projet industriel en cours dans l’Etat d’Akwa Ibom, ajoutant que des progrès significatifs ont été réalisés. Toutes les parties se sont engagées à continuer à travailler ensemble pour assurer la réalisation réussie de ce projet d’envergure. Par la même occasion, une attention particulière a été accordée au développement de la filière agricole, en mettant l’accent sur la chaîne de valeur de l’huile de coco. Les parties ont discuté des mesures nécessaires pour mettre en place une chaîne de valeur complète, de la production et de la transformation à la commercialisation. Des initiatives telles que la formation des agriculteurs locaux, l’accès aux intrants agricoles de qualité et le renforcement des capacités techniques ont été identifiées comme des éléments clés pour assurer le succès de cette initiative. Les participants ont aussi exprimé leur volonté de renforcer davantage leur collaboration à l’avenir, soulignant l’importance de développer des partenariats stratégiques solides pour stimuler la croissance économique durable et créer des opportunités d’emploi dans la région. Les parties ont convenu d’explorer d’autres domaines de coopération potentiels, tels que la recherche et le développement, les infrastructures agricoles et la promotion de l’entrepreneuriat agricole, afin de maximiser les avantages mutuels.

Financement
L’action du Groupe OCP ne se limite pas à la recherche uniquement. Le groupe veut participer au financement de projets en mettant l’accent sur la durabilité. Dans ce sens, IFC et le Groupe OCP avaient lancé en octobre 2023 une plateforme de financement agricole pour construire et soutenir des systèmes de production et de distribution alimentaires durables en Afrique. Cette nouvelle plateforme vise à mobiliser 800 millions de dollars de capitaux d’ici 2030 et contribuera au développement des compétences, à la création d’emplois et à la sécurité alimentaire.
En offrant un accès au financement et à la formation professionnelle, la plateforme permettra de renforcer 30 chaînes de valeur agricoles en Afrique à travers 60 opérations de financement agricole couvrant différents types de cultures et visant à relever les défis qui freinent la croissance et la résilience du secteur. L’agriculture est vitale pour l’économie africaine. Elle contribue à environ 20% du PIB du continent et représente plus de 60% de ses emplois. Néanmoins, l’Afrique importe encore aujourd’hui une grande partie de ses produits alimentaires, ce qui réduit sa résistance aux chocs extérieurs. La stratégie d’investissement ciblée pour cette nouvelle plateforme de financement agricole soutiendra ainsi la croissance durable du secteur et accroîtra la sécurité alimentaire sur tout le continent. La nouvelle plateforme développera un portefeuille d’opérations qui permettront la participation directe ou indirecte de nouveaux investisseurs. Des mesures sociales, économiques et environnementales seront appliquées pour chaque investissement afin d’en déterminer l’impact. Outre les financements, des études approfondies sur des chaînes de valeur ciblées seront élaborées afin d’identifier les défis que doit relever le secteur et proposer des solutions adaptées. La plateforme favorisera aussi l’émergence de champions africains et permettra le partage de meilleures pratiques afin que les succès puissent être reproduits dans toute l’Afrique. La plateforme s’est également associée à Bank of Africa pour améliorer l’accès aux engrais et autres intrants pour les agriculteurs et les agro-industriels africains, et a conçu de nouveaux projets pour soutenir les chaînes de valeur de la noix de cajou et du riz en Côte d’Ivoire.
De nouveaux projets cibleront également d’autres pays, notamment le Cameroun et le Gabon. Le développement de la plateforme s’appuie sur l’expertise d’Innovx, une entreprise multisectorielle lancée par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) dédiée au développement d’entreprises et d’écosystèmes innovants et durables à fort impact local, et sur la connaissance approfondie d’OCP Africa (filiale du Groupe OCP et dédiée au continent).

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...