SportsUne

Pacte ESRI 2030 : Renforcement des compétences pédagogiques et numériques des enseignants-chercheurs

© D.R

Un programme de formation continue a été lancé récemment en vue d’améliorer les compétences pédagogiques et numériques des professeurs des universités et des établissements d’enseignement supérieur nouvellement embauchés. Les détails.

Le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) veut renforcer les compétences des enseignants-chercheurs des universités et établissements d’enseignement supérieur à travers un programme de formation continue intitulé «Renforcement des compétences pédagogiques et numériques des enseignants- chercheurs (ReCOMP-ES)». Un mémorandum d’entente a été signé entre le ministère de tutelle et l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Icesco) portant sur le lancement de ce programme. Ce programme qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Pacte Esri 2030 vise ainsi à renforcer les compétences des enseignants-chercheurs dans leur approche pédagogique et méthodologie d’enseignement. «Ce projet constitue un pilier fondamental pour l’amélioration de l’offre de formation dans les universités en cherchant à faire progresser le rôle pionnier des universités et des établissements d’enseignement supérieur au Maroc», a indiqué le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abellatif Miraoui. Pour sa part, le directeur général de l’Icesco a relevé que cet accord vise à renforcer les compétences pédagogiques numériques des nouveaux professeurs et chercheurs, dans le but de leur fournir des outils pédagogiques innovants qui amélioreront la qualité de l’apprentissage dans les universités marocaines. Il s’agit d’un programme de formation qui s’articule autour de cinq volets majeurs sur un volume horaire de 42 heures. Le programme cible les enseignants-chercheurs nouvellement recrutés et se caractérise par une approche basée sur le renforcement des compétences en pédagogie, en didactique et en numérique éducatif afin de doter les jeunes enseignants-chercheurs des universités marocaines d’approches pédagogiques innovantes et actives intégrant les outils numériques à toutes les étapes et permettant de délivrer des formations de qualité et inclusives pouvant mieux servir l’apprenant dans son cursus. Le but est de doter l’enseignant-chercheur d’outils et de moyens efficaces pour faire face aux nouveaux changements et aux nouveaux défis en matière d’éducation, de formation et de recherche scientifique. Notons que ce projet pilote dédié aux enseignants-chercheurs marocains, pourra par la suite être dupliqué dans d’autres pays africains membres de l’Icesco.

Cinq volets
Ce programme pédagogique englobera 5 volets, à savoir le volet didactique et pédagogie universitaire (6 heures), numérique pédagogique -e-learning gestion des cours sur plateformes LMS (12 h), bases de la couverture médiatique pour la production en studio (9h), éducation ouverte -droit d’auteur et licence ouverte-science ouverte -intelligence artificielle (9 h), éthique -intégrité scientifique-conduite responsable en recherche (6h).
Ce programme de formation a plusieurs objectifs. Il aide les enseignants- chercheurs à découvrir les différentes théories d’apprentissage et savoir choisir la pédagogie la plus appropriée, numériser ses cours et les déposer sur une plateforme de type LMS ou Google classroom, éviter les erreurs de plagiat lors de l’élaboration de ses contenus, diversifier l’offre de production de contenus numériques. Il est aussi question pour les enseignants-chercheurs d’être en mesure de faire de la science responsable et éviter des faux usages.

600 enseignants-chercheurs ciblés
Ce programme de formation se déroule de mars 2024 à mars/avril 2025. Dans l’objectif d’assurer une bonne évaluation et une pérennisation de ce programme, il a été procédé à la constitution de 4 pôles universitaires. Chaque pôle regroupe 3 universités.
La population cible à former compte 600 enseignants-chercheurs. Chaque pôle universitaire désignera 150 enseignants-chercheurs bénéficiaires du programme de formation, soit 50 enseignants-chercheurs par université en moyenne.
Les 14 unités d’enseignement qui constituent les 5 volets autour desquels le programme de formation est construit couvrent un volume horaire total de 42 heures. Le programme d’un cycle de formation sera déroulé dans un horizon temporel de 4 à 5 mois et selon une modalité hybride et ce, à hauteur de 3 heures de formation par semaine en mode synchrone en sus d’un apprentissage complémentaire en mode asynchrone via plateforme de type LMS avec Moodle comme solution.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...