Accueil Sports Stratosphériques Lions de l’Atlas
SportsUne

Stratosphériques Lions de l’Atlas

Comme leurs glorieux aînés de 1986, ils ont fini premiers du groupe de la mort devant la Croatie, la Belgique et le Canada et passent au deuxième tour

Saisissante, stressante, palpitante… les mots manquent pour décrire la dernière rencontre de la sélection nationale en phase de poules contre le Canada et qui a vu le Maroc non seulement battre son ultime adversaire mais également prendre les commandes d’un groupe F des plus relevés. Le Maroc, d’abord emballant contre le Canada (2-1) avant de finir fébrilement, a composté ainsi, pour la deuxième fois de son histoire, son ticket en 1/8 de finale après un parcours héroïque qu’il achève invaincu. Après un nul contre la Croatie (0-0) et une victoire encore plus retentissante contre la Belgique (2-0), les Marocains se sont une nouvelle fois montrés efficaces en dépit du premier but encaissé depuis que Regragui a remplacé au pied levé Halilhodzic au coeur de l’été. Après trois éliminations frustrantes en Coupe du monde dès le premier tour, les Lions de l’Atlas réussissent même pour la première fois la passe de deux victoires d’affilée.

C’est de bon augure pour la suite, même s’ils pourraient maintenant trouver sur leur route notamment l’Allemagne, qui les avait éliminés en 1986 lors de leur unique 1/8 jusquelà, ou encore l’Espagne. Face à un Canada aussi limité qu’imprécis techniquement en dépit d’un jeu direct ambitieux, les Marocains se sont montrés expéditifs, ouvrant la marque dès la 4e minute après une bourde monumentale de Borjan dont la sortie loin de son but a été sanctionnée sur le champ par une frappe lointaine de Ziyech. Rapidement, Hakimi a ensuite offert la balle du break à En- Nesyri (23), permettant ainsi à l’équipe de se reposer encore plus sur un jeu privilégiant la circulation du ballon dans l’entrejeu. Un peu endormi par cette entame facile, le Maroc a toutefois imperceptiblement relâché son étreinte. Alors que le Canada, avec David sur le banc, n’avait jamais été dangereux jusque-là, il a trouvé le moyen de tromper la vigilance du revenant Bounou, surpris par une déviation malencontreuse de son propre défenseur Aguerd (40).

En 2e période, alors que les Canucks avaient haussé leur niveau, c’est Hutchinson (71) qui a trouvé la barre de Marocains donnant des sueurs froides à tous les supporters. Au lieu de décrocher un premier point honorifique en Coupe du monde, les joueurs de Herdman, qui devra encore attendre pour devenir le premier sélectionneur à s’imposer chez les hommes et les femmes à ce niveau, doivent finalement se contenter d’une 6e défaite d’affilée en autant de rencontres.

Prochain hôte du Mondial-2026 avec les USA et le Mexique, le Canada peut estimer avoir fait bonne impression avec son jeu débridé mais il a également pu mesurer le chemin à accomplir pour être plus compétitif dans quatre ans. Dans l’autre rencontre disputée à la même heure, la Croatie s’est également qualifiée sans forcer pour les 8es de finale en faisant match nul face à la Belgique (0-0). La Belgique occupe la 3e place du groupe avec 3 points, tandis que la Croatie est 2e (5 pts), derrière le Maroc, leader du groupe (7 pts).

Les changements opérés par l’entraîneur de la Belgique, Roberto Martínez, n’ont pas permis de dynamiser le bloc offensif pour prendre l’avantage. Les Belges ont créé plusieurs occasions pour ouvrir le score, mais sans impact sur le résultat final. Face à des Diables Rouges sans solutions, les Croates, menés par Luka Modric, ont assuré l’essentiel avec ce match nul.

 

Articles similaires

Tunnel de tichka : vers une implication du fonds Mohammed VI

Les responsables comptent sur ce nouveau mécanisme pour boucler le montage financier...

Orange se mobilise et offre des tickets d’accès aux matchs

Supporter officiel de la Coupe du monde des clubs

Lancement de l’initiative «Génération Entrepreneurs»

100.000 bénéficiaires accompagnés entre 2023 et 2026 Entrepreneuriat.» C’est parti pour « Génération...

La presse africaine émerveillée par les potentialités infrastructurelles du Royaume

Elle présente le Maroc comme le grand favori pour l’organisation de la...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus