Tunisie-Mali : Un combat d’Aigles

Tunisie-Mali : Un combat d’Aigles

Certes, les Aigles de Carthage n’ont réussi à remporter le trophée africain qu’une seule fois à domicile en 2004, mais ils ont atteint la finale deux fois dans leur histoire.

La Tunisie se trouve au Cameroun avec l’ambition d’aller très loin dans cette édition et, pourquoi pas, d’en remporter le titre. Tout dépendra de la volonté de ses joueurs, de leur bravoure et de leur application sur le terrain.

Après, ce sont les détails qui feront la différence. D’aucuns diront qu’il faut cesser d’avoir les yeux plus gros que le ventre surtout en se basant sur l’histoire et le palmarès de la CAN. Certes, les Aigles de Carthage n’ont réussi à remporter le trophée africain qu’une seule fois à domicile en 2004, mais ils ont atteint la finale deux fois dans leur histoire. Ce fut en 1965 quand ils ont perdu contre le Ghana (2-3) à Tunis et contre l’Afrique du Sud (0-2) en 1996 à Johansbourg.

Même lors de la dernière CAN organisée en Egypte et malgré le fait que la sélection tunisienne n’ait pas été d’un niveau remarquable, elle a terminé quatrième.

C’est pour dire qu’il est à la fois très difficile d’atteindre l’objectif suprême et, paradoxalement, possible de caracoler au top de la hiérarchie avec le concours de certaines circonstances.

La Tunisie n’a connu aucun problème pour se qualifier pour cette CAN en réalisant quasiment un parcours parfait (5 victoires, 1 nul) dans son groupe de qualification. Dans cette sélection, on retrouve évidemment le Stéphanois Khazri, mais aussi plusieurs connaissances de la Ligue 1 avec Khaoui de Clermont, Bronn du FC Metz ou Touzhgar de Troyes. En revanche, le sélectionneur des Aigles de Carthage ne pourra pas compter sur son capitaine Msakni, mais aussi sur Jaziri et la pépite Mejbri, tous positifs à la Covid.

Pour son entrée en matière, la Tunisie va se mesurer face au Mali, un sérieux prétendant qui n’a jamais participé que pour faire de la figuration. Le Mali arrive au Cameroun avec beaucoup d’ambitions. En effet, les Aigles viennent de se qualifier pour les barrages de la Coupe du Monde 2022. Les Maliens ont réalisé une très bonne campagne éliminatoires avec 5 succès pour un seul match nul. La dernière défaite de la sélection malienne remonte au mois de juin et à un amical contre justement la Tunisie (1-0).

Dans cette sélection, on retrouve plusieurs joueurs de Ligue 1 avec Hamari Traoré de Rennes, Kouyate de Metz, Doumbia de Reims, Coulibaly de Nantes, ou Touré du Stade de Reims. En forme, le Mali avait également atteint la finale du Championnat des nations africaines face au Maroc.
Pour diriger cette belle empoignade prévue mercredi au stade Omnisport de Limbé, la Commission d’arbitrage de la Confédération africaine de football a désigné l’arbitre Janny Sikazwe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *