Affaire Zineb Chtit : Trois ans et demi de prison pour l’épouse

Le tribunal de première instance d’Oujda a condamné, lundi, l’épouse impliquée dans l’affaire de la petite bonne d’Oujda, maltraitée par ses employés, à une peine de trois ans et demi de prison ferme. La mise en cause a été condamnée également par le tribunal à une amende de 100.000 DH. L’affaire de maltaritance de la jeune Zineb Chtit (11 ans) remonte au 20 août dernier lorsque les services de police et le procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Oujda avait ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire à ce sujet, sous la supervision du Parquet, pour identifier toute personne impliquée dans cette affaire et engager des poursuites à son encontre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *