Barthez risque six mois à un an de suspension

Le gardien de but de l’Olympique de Marseille (OM-Ligue 1) et de l’équipe de France, Fabien Barthez, risque six mois à un an de suspension pour avoir craché sur l’arbitre marocain Abdellah Achiri, lors d’une rencontre amicale le 12 février à Casablanca entre l’OM et le WAC, écrit mardi le journal "France Soir". Dans un article sous le titre "Barthez la fin?", le quotidien note que le keeper français, qui a été convoqué pour le 7 avril devant la commission de discipline de la Fédération Française de Football (FFF), pourrait demander un report de 15 jours, ce qui, aux yeux du journal, retarderait l’échéance mais pas la sanction. Selon le directeur adjoint de la FFF, Jean Lapeyre, cité par le journal, "il n’ y aura aucun passe-droit et le joueur sera jugé équitablement". "Barthez a des devoirs mais aussi des droits", a-t-il dit. Jean Lapeyre précise en outre que la sanction de Barthez devrait être étendue sur le plan international, signalant que la FIFA suit de très près le dossier et attend "une décision ferme mais juste". A la question de savoir s’il y a eu une quelconque pression de la FFF pour atténuer les faits, le président de la fédération française, Jean-Pierre Escalettes affirme : "il n’y a eu ni laxisme ni ingérence de notre part pour étouffer le dossier. Sinon, ça se retournerait contre nous". Le président de la FFF a souligné en conclusion que Barthez est considéré comme innocent jusqu’à preuve du contraire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *