Concertations entre Rabat et Madrid

Concertations entre Rabat et Madrid

En perspective du 12 novembre courant, date à laquelle le « Groupe de haut niveau » pour l’Alliance des civilisations devra présenter son rapport final au SG de l’ONU, André Azoulay, conseiller de SM le Roi et membre de ce Groupe, a tenu mardi à Madrid une réunion de concertation avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos.
Par cette rencontre, il s’agissait d’accorder les points de vue des deux Royaumes sur les efforts à déployer pour surmonter les clivages étroits qui se dressent entre les civilisations.
M. Azoulay fait partie de ce «Groupe de haut niveau» aux côtés de 18 autres personnalités des cinq continents, désignées en septembre 2005 par le secrétaire général sortant de l’ONU, Kofi Annan, pour faire des propositions concrètes afin de faciliter le dialogue entre les civilisations.
Le mandat du Groupe, qui avait tenu sa première réunion en novembre 2005 en Espagne, consiste à dresser un état des lieux des «nouvelles menaces à la paix et à la sécurité internationales, en particulier des forces politiques, sociales et religieuses qui alimentent l’extrémisme», ainsi que «l’identification des actions collectives, tant au niveau des institutions qu’à celui de la société civile, pour faire face à de telles menaces».
Le même groupe est appelé à formuler des recommandations auprès des Etats, des organisations internationales et de la société civile relatives à un programme d’action visant à «promouvoir l’harmonie entre les sociétés».
Née dans la période post-11 septembre, marquée par l’avènement de l’idéologie fasciste du «clash des civilisations», instrumentalisée par les partisans de la guerre Orient-Occident, l’Alliance des civilisations, fruit d’une initiative hispano-turque, s’est assigné l’objectif «d’engager une action concertée pour surmonter les divisions et mettre un terme à l’injustice, aux idées reçues, aux préjugés et à la polarisation qui vont à l’encontre d’un tel consensus».
Co-présidé par l’ancien directeur général de l’Unesco et président de la Fondation «Culture de la paix», Federico Mayor, et le ministre d’Etat turc, Mehmet Aydin, le Groupe de «L’Alliance des civilisations» réunit des personnalités connues pour leur engagement en faveur de la paix. Parmi ses membres, on peut citer l’ancien président iranien Mohamed Khatami, l’ancien Premier ministre sénégalais Moustapha Niasse, l’Archevêque sud-africain et figure marquante de la lutte contre l’apartheid, Desmond Tutu, et l’ancien ministre français des Affaires étrangères.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *