Confusion dans la frontière entre Nador et Melilla

Un désaccord entre les polices des frontières marocaine et espagnole a conduit à la fermeture du passage de Beni Ansar entre Nador et Melilla, samedi dernier. Tout a commencé quand la Garde civile espagnole a voulu extrader vers le Maroc deux individus, un Marocain et un ressortissant algérien, en situation irrégulière à Melilla. Les policiers marocains ont catégoriquement refusé d’autoriser le passage au ressortissant algérien. Après quelques heures de confusion, ayant provoqué une perturbation la traversée de la frontière, les choses sont rentrées dans l’ordre. L’Algérien est resté à Melilla.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *