Déploiement sécuritaire à Casablanca

La visite au Maroc de Collin Powell s’est déroulée sous haute surveillance. À l’aéroport Mohammed V de Casablanca, l’avion du secrétaire d’État américain, même immobilisé, était entouré d’un cordon sécuritaire draconien. Les responsables de sécurité accompagnant M. Powell ont exigé une batterie de mesures particulières. Ils ne voulaient par exemple admettre dans l’enceinte de l’aéroport que les hommes en uniforme. “ Pas de civil“, demandent-ils. Mais les agents marocains, chargés de la sécurité, ont impressionné leurs homologues par leur professionnalisme.
En fait, Collin Powell se savait en sécurité au Maroc. La preuve, il a passé la nuit dans un palace de Casablanca avant de s’envoler le lendemain mardi 9 avril vers 7 heures pour le Caire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *