Des projets sociaux pour Kénitra

Des projets sociaux pour Kénitra

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré, mardi 14 octobre à Kénitra, un centre de santé réalisé dans le cadre de l’INDH. Le Souverain  s’est enquis en outre des programmes de mise à niveau urbaine des différents centres et villes de la province. Pour la mise en place de ce centre de santé, dont la superficie est estimée à 250 m2, une enveloppe budgétaire de près de 643.438 DH a été allouée. Dans le cadre du rapprochement des services de santé du citoyen, SM le Roi a présidé également l’opération de distribution de quatre unités mobiles de soins au profit des habitants des cercles de Sidi Slimane, Souk Larbaa, Souk Tlet El-Gharb et Kénitra banlieue. Une enveloppe budgétaire de 1,5 million DH a été mobilisée pour l’acquisition et l’équipement de ces deux unités mobiles, grâce à un financement de l’INDH. Par la suite, des explications ont été fournies au Souverain sur le programme quadriennal de développement et de mise à niveau urbaine des villes et centres de la province de Kénitra (2006-2009), doté d’une enveloppe budgétaire de 839,2 millions DH. Les projets inscrits dans le cadre du programme quadriennal portent globalement sur la réalisation d’ouvrages d’art et le goudronnage de l’ordre de 445,95 MDH, l’équipement routier 43,4 MDH, l’amélioration du réseau d’éclairage public 59,1 millions DH, l’aménagement d’espaces verts 43,25 MDH et des places publiques 54,9 MDH. SM le Roi a donné, par ailleurs, le coup d’envoi du projet de restructuration du quartier Lamkhalif Ain Sbaa à Kénitra. D’un coût total de 84 MDH, ce projet triennal dont bénéficieront 16.000 personnes a pour objectif d’intégrer le quartier Lamkhalif-Aïn Sbaa dans le tissu urbain de la ville et de le doter d’équipements et infrastructures de base. Les opérations programmées à ce titre portent sur le renforcement des réseaux routiers, d’eau potable, d’éclairage public et d’assainissement liquide, la réalisation de travaux d’entretien et d’embellissement.  Par ailleurs, le Souverain a inauguré la Maison des jeunes Rahal Meskini et s’est enquis du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain 2005-2008. Les travaux de réhabilitation et d’équipement de cette Maison des jeunes, qui ont duré 12 mois, ont nécessité un montant global de près de 5,865 MDH. Édifiée sur une superficie de 28.708 m2, dont 900 bâtis, la Maison des jeunes Rahal Meskini se compose de dépendances administratives, une salle multifonctions, une salle d’expositions et une autre de réunions, sept autres salles d’activités et des terrains de sport. À cette occasion, des explications ont été fournies à SM le Roi sur le programme de lutte contre l’exclusion sociale 2005-2008 (INDH), qui couvre huit quartiers de la ville d’une population totale de 64.000 personnes. 73 projets sont programmés dans ce cadre pour une enveloppe budgétaire de 41,33 MDH. Ces projets visent entre autres la promotion des activités génératrices de revenus, le renforcement de l’accès aux prestations et infrastructures de base et l’animation socio-culturelle et sportive et l’encadrement religieux. Par la suite, des explications ont été fournies au Souverain sur le projet de réalisation d’un complexe sportif et d’équipements collectifs au quartier Oulad Mbarek au profit des habitants des quartiers Al-Hancha et Oulad Mbarek. Ce projet, qui couvre une superficie de 2089 m2, est doté d’une enveloppe budgétaire de huit millions de DH, financée par l’INDH (5 MDH), le conseil provincial (1 MDH) et la commune urbaine (2 MDH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *