Espagne : extradition d’un Marocain recherché pour terrorisme

La justice espagnole a approuvé mercredi l’extradition vers le Maroc de Mohamed Amine Achemlal, réclamé pour des délits de «terrorisme» et de «falsification de documents». L’Audience nationale, principale instance pénale espagnole, a accepté «l’extradition du citoyen de nationalité marocaine Mohamed Amine Achemlal, né le 10 avril 1978», selon une décision judiciaire dont l’AFP a obtenu une copie. Le gouvernement espagnol avait donné le 22 janvier son feu vert à la poursuite de la procédure d’extradition de Mohamed Amine Achemlal, interpellé le 22 novembre 2009 à Marbella. Il est soupçonné au Maroc d’appartenance à l’ex-Groupe islamique combattant marocain (GICM), considéré proche d’Al Qaïda.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *