Fnideq : des pistolets à air comprimé « désagrégés »

Les services de douanes de Fnideq ont découvert, en juin dernie,r un lot de 125 pistolets à air comprimé « complètement désagrégés par l’humidité et le temps » et « sans valeur », apprend-on lundi de source douanière. La découverte avait eu lieu au cours de l’établissement de l’état des lieux d’un local sis à Fnideq, évacué à la suite de la résiliation d’un contrat de bail, ajoute la même source, précisant que ce lot a été découvert sous un amas de détritus mélangé à de la boue laissée par les nombreuses inondations qu’avait subies la cave du local durant plusieurs années.
Ce lot de pistolets avait été versé au service local de la Sûreté nationale. Des sources judiciaires à Tétouan ont affirmé à la MAP qu’aussitôt avisé, le procureur du Roi dans la même ville avait alors mobilisé les services de la police judiciaire qui s’étaient déplacés sur les lieux pour ouvrir une enquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *