Fratricide pour un mot vulgaire

Un jeune homme a tué dernièrement son frère parce qu’il a lancé un mot vulgaire devant sa mère à Sidi Othmane. Le jeune frère, qui a refusé d’entendre des mots pareils à l’intérieur de la maison, a été provoqué quand son frère cadet a lancé un mot abject. Vu que son frère refusait de se taire, il s’est emporté au point qu’il a saisi un couteau et lui a asséné des coups mortels. Le jeune frère meurtrier a été arrêté par les éléments de la police judiciaire de Ben Msik-Sidi Othmane; il a été traduit devant la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *