Hudson Institute : La volonté populaire au coeur de la nouvelle Constitution

La volonté populaire et le verdict des urnes sont placés au cœur même du projet de la nouvelle Constitution annoncée dans le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI, le 17 juin, souligne le Hudson Institute,un think tank multidisciplinaire américain, spécialisé dans les questions militaires, stratégiques, des relations internationales et de droit. «Le parlement sera élu au suffrage universel et le Premier ministre, qui sera désormais chef du gouvernement, émanera du parti politique arrivé en tête des élections législatives à l’instar de ce qui se passe en Europe», note le Hudson Institute dans un article intitulé : «Exception marocaine, Acte II», en mettant en avant dans ce contexte «la vision à long terme» de SM le Roi Mohammed VI. Le projet de la nouvelle Constitution stipule clairement l’engagement du Maroc vis-à-vis des principes et valeurs universels, ajoutant que ledit projet est aussi l’expression de la volonté du Royaume d’être un Etat moderne, attaché aux chartes et conventions onusiennes, et agissant comme partie prenante et acteur à part entière au sein de la communauté internationale, relève l’auteur de l’article, Ahmed Charai, membre du conseil d’administration du Center for Strategic and International Studies (CSIS, Washington).  «L’égalité des citoyens y est tout aussi clairement définie tout comme les droits de la femme», a-t-il souligné, qualifiant une telle disposition d’«avancée historique qui élimine les dernières barrières face aux législations relatives aux libertés individuelles, particulièrement celles concernant le statut de la femme». Le projet de la nouvelle Constitution est «révolutionnaire à plus d’un titre», estime, par ailleurs, le Hudson Institute. Bien qu’il réitère que le Maroc est un Etat musulman, le document garantit néanmoins «le libre exercice des cultes», explique cet institut américain, qui souligne la mise en valeur de l’identité plurielle du Royaume dans ses affluents arabo-islamiques, amazigh, saharo-africain, andalou, hébraïque et méditerranéen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *