La fertilité des femmes baisse avant 30 ans

Les couples qui ont la trentaine et qui souhaitent avoir des enfants doivent se montrer plus patients que leurs benjamins car la fertilité des femmes commence à décliner vers 26 ans et non après 30 ans, selon une nouvelle étude qui vient d’être publiée récemment. Pour les hommes, c’est surtout à partir de 35 ans que la baisse de la fertilité est significative, ajoutent les auteurs de cette étude américaine menée auprès de 782 couples, âgés de 19 à 39 ans, n’utilisant aucun moyen de contraception artificielle. Selon cette étude, la probabilité pour une femme de tomber enceinte au cours d’un cycle menstruel est de 50 % chez celles âgées de 19 à 26 ans. Cette probabilité recule avec l’âge à 40% pour les 27-34 ans et chute à moins de 30 % pour les 35-39 ans. Même chez les couples qui ont en moyenne 50 % de chance de concevoir, la probabilité d’avoir un enfant varie de 20 à 60%, soutiennent les chercheurs américains, affirmant que « cette hétérogénéité reste très largement inexpliquée et qu’il semble que la vie garde toujours ses mystères après tout ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *