L’Agence française de développement (AFD) vient d’approuver deux nouveaux prêts au profit du Maroc

L’Agence française de développement (AFD) vient d’approuver deux nouveaux prêts au profit du Maroc, pour un montant total de 240 millions d’euros, destinés à financer sa première Ligne ferroviaire à Grande Vitesse (LGV) ainsi que divers projets d’assainissement dans différentes villes du Royaume, a-t-on appris auprès de l’AFD. Le premier financement, d’un montant de 220 millions d’euros, a été accordé à l’ONCF pour la réalisation du projet de LGV, considéré par l’AFD comme «un outil puissant d’aménagement du territoire dans le nord du pays».  Par ailleurs, le Conseil d’administration de l’AFD a approuvé un prêt de 20 millions d’euros à l’ONEP pour le financement de la première phase du Programme national d’assainissement du Maroc. Ce projet concernera la réhabilitation et l’extension de réseaux d’assainissement et la construction de stations d’épuration dans 29 villes, de 5.000 à 60.000 habitants. Au total, les octrois de l’AFD pour l’année 2010 en faveur de projets au Maroc s’élèvent à 298 millions d’euros.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *