L’Algérie veut aussi son nucléaire civil

Le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil a déclaré lundi lors de son départ pour Paris que le nucléaire civil sera au menu des discussions qu’il doit avoir en France. «Nous évoquerons, outre les questions ayant trait aux hydrocarbures, notamment le gaz, la coopération dans le domaine du nucléaire civil», a déclaré lundi M. Khelil à la radio nationale peu avant son départ pour Paris pour une visite de travail de deux jours. M. Khelil doit rencontrer les ministres français de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durable, Jean Louis Borloo et de l’Economie et des Finances Christine Lagarde, ainsi que des représentants d’entreprises françaises du secteur de l’énergie.  Le président français Nicolas Sarkozy avait affirmé fin septembre lors du sommet sur le climat organisé par l’ONU que la France était «prête à aider tout pays qui veut se doter de l’énergie nucléaire civile».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *