L’AMDH dénonce la dérive sensationnaliste de l’affaire du faux mariage homosexuel

L’AMDH dénonce la dérive sensationnaliste de l’affaire du faux mariage homosexuel

Dans un communiqué rendu public hier, le bureau central de l’association a exprimé son rejet de la manière avec laquelle l’affaire du prétendu mariage homosexuel de Ksar El Kébir a été utilisée à des fins politiques. «Le bureau central, après avoir passé en revue toutes les données qui lui sont parvenues sur cette affaire, a conclu qu’il y a eu une exploitation politique de ce qui est arrivé (à Ksar El Kébir) avec une instrumentalisation du discours intégriste», indique le communiqué avant d’ajouter que «la rue a été mobilisée à des fins non encore déterminées grâce à l’utilisation de rumeurs et d’images sensationnalistes».
Rappelant son attachement aux principes universels des droits de l’Homme comme référence, l’AMDH a réitéré son appel au respect des libertés individuelles notamment en ce qui concerne la vie privée des citoyens et l’inviolabilité de leurs domiciles. L’association présidée par Khadija Ryadi a tenu à préciser que la personne qui a signé une pétition de dénonciation du prétendu mariage homosexuel au nom de l’AMDH, a agi en dehors du règlement étant donné que la décision de la signature n’a pas été concertée avec les instances locales ou nationales.
S’agissant de l’évolution de l’affaire et ses conséquences, l’AMDH a fermement dénoncé les menaces terroristes qui ont été publiées sur le Web par des sites intégristes.  Rappelons que, suite à la publication par un quotidien arabophone de plusieurs articles affirmant qu’il y a eu un mariage homosexuel, des mouvances intégristes ont appelé au «Jihad» contre le Maroc qui serait devenu, selon eux «un pays d’impies et de dépravés». Une affirmation qu’ils ont basée sur la série d’articles publiés par le quotidien en question. Une dérive médiatique dangereuse que l’AMDH a relevée dans son communiqué. «Le Bureau central regrette le fait que certains journalistes se soient laissé emporter par le sensationnalisme sans recourir aux investigations et recoupements nécessaires ce qui a participé à l’agitation populaire que la ville a connue», souligne le communiqué.
Rappelons que l’affaire du faux mariage homosexuel de Ksar El Kébir s’est avérée être une manipulation politicienne de la part de certaines mouvances intégristes qui ont profité de l’imprévoyance dont a fait preuve un quotidien arabophone qui s’est laissé emporter par une dérive sensationnaliste. Une insouciance qui a provoqué une émeute populaire, qui a détruit la vie de la famille de celui qu’on a accusé d’être l’organisateur du faux mariage homosexuel et qui risque d’avoir des conséquences encore plus graves vu l’ampleur que ce canular de mauvais goût a prise dans les sphères intégristes sur le net.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *