Le petit-fils de l’ex-roi d’Irak arrêté au Maroc

Le prince Adil Mohamed Ibn Fayçal, petit-fils de l’ex-roi Fayçal II d’Irak et prince héritier de cette dynastie Hachémite déposée en 1958, a été arrêté au Maroc où il est poursuivi pour usage de faux papiers, rapporte une source auprès de son avocat à Rabat. Le prince irakien, âgé de 41 ans, arrêté le 26 juin dernier, a comparu mercredi devant le tribunal de première instance de Rabat où sa mise en liberté provisoire a été refusée, a précisé à la presse maître Abderrahim Jamaï qui s’est chargé de sa défense. Selon M.Jamaï, Adil Mohamed Ibn Fayçal, qui aurait demandé l’asile politique au Maroc, bénéficie d’un statut de réfugié octroyé par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), d’un passeport honoraire guinéen et d’un visa en règle délivré au Liban, son dernier lieu de résidence fixe. Le prince héritier, titulaire selon M.Jamaï d’un doctorat de physique nucléaire obtenu en Grande-Bretagne, aurait été « persécuté » après avoir refusé de collaborer avec des groupes d’opposants irakiens lorsqu’il était installé au Liban. Il était entré au Maroc le 11 janvier après un séjour en Arabie saoudite. La branche irakienne de la monarchie Hachémite, installée au pouvoir en 1921 avec l’appui de la Grande –Bretagne, a été renversée en 1958 par un coup d’Etat militaire dirigé par le général Abdelkarim Kassem. Le roi Fayçal II, grand-père d’Adil Mohamed ibn Fayçal, avait été assassiné lors de ce coup d’Etat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *